DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Démission du principal avocat de Trump dans l'enquête russe

Vous lisez:

Démission du principal avocat de Trump dans l'enquête russe

Démission du principal avocat de Trump dans l'enquête russe
Taille du texte Aa Aa

L’avocat dirigeant l‘équipe qui conseille le président Donald Trump dans l’enquête du procureur spécial Robert Mueller sur une éventuelle collusion américano-russe avant l‘élection de 2016 a démissionné jeudi.

“J’apprécie le président et je lui souhaite le meilleur”, a confirmé John Dowd dans un communiqué, après que le New York Times a annoncé son départ.

Estimant que ses recommandations n‘étaient pas suivies par M. Trump, John Dowd a décidé de jeter l‘éponge à un moment où le président durcit le ton à l‘égard de M. Mueller, a précisé le quotidien.

Cette démission renforce une impression de fébrilité à la Maison Blanche, qui fait face à plusieurs fronts judiciaires, ouverts notamment par M. Mueller et, dans une affaire distincte, par une actrice de films pornographiques qui dit avoir eu une liaison avec le milliardaire.

M. Dowd avait, l‘été dernier, pris la tête de l‘équipe de juristes conseillant M. Trump dans le dossier russe.

Selon le New York Times, il a recommandé au président de coopérer dans l’enquête, tout en estimant qu’il serait risqué pour M. Trump d‘être interviewé à l’oral selon le bon vouloir des enquêteurs du FBI. Face au comportement impulsif du locataire de la Maison Blanche, John Dowd a envisagé de démissionner à plusieurs reprises ces derniers mois.

Donald Trump a de nouveau attaqué dimanche l’intégrité du procureur Mueller, ancien chef du FBI, chargé de faire la lumière sur les soupçons de collusion entre l‘équipe de campagne de Trump et Moscou.

Le président tente d’imposer l’idée que ses avocats travaillent dans la sérénité, face à une enquête russe qui n’est qu’une “chasse aux sorcières”.

“Je suis TRES heureux de mes avocats John Dowd, Ty Cobb et Jay Sekulow”, a-t-il tweeté le 11 mars.

Mais, depuis, il a remanié son équipe de défenseurs afin d’adopter une tactique plus agressive, recrutant un ancien procureur, Joe diGenova.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.