DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

République tchèque: au moins six morts dans une explosion dans une usine chimique

Vous lisez:

République tchèque: au moins six morts dans une explosion dans une usine chimique

République tchèque: au moins six morts dans une explosion dans une usine chimique
Taille du texte Aa Aa

Au moins six personnes ont été tuées et d’autres grièvement blessées dans une explosion survenue jeudi matin dans une usine chimique tchèque appartenant au groupe polonais Synthos, ont annoncé les pompiers et la police.

“Nous avons reçu une information sur six morts et d’autres personnes grièvement blessées” à Kralupy-nad-Vltavou (30 km au nord de Prague), a indiqué la porte-parole des pompiers de la région de Bohême centrale, Vladimira Kerekova, citée par l’agence CTK.

L’hôpital de Prague-Vinohrady a déclenché un plan d’urgence et se prépare à recevoir selon elle un “nombre important” de patients.

L’explosion est survenue selon elle dans une usine appartenant à la société Synthos, spécialisée dans la production de caoutchouc synthétique et de polystyrène. Une autre explosion s’y était déjà produite en 2015, faisant deux blessés.

Cette usine fait partie du complexe de la raffinerie de Kralupy-nad-Vltavou.

“L’explosion s’est produite dans une des entreprises situées dans ce complexe. Nous avons aussitôt lancé une enquête pour en établir toutes les circonstances et les causes”, a de son côté indiqué la porte-parole de la police Marketa Johnova.

La police a reçu l’information sur l’explosion vers 10 heures locales (09H00 GMT), a-t-elle précisé. Selon la porte-parole des services d’urgence, Petra Effenbergerova, l’accident a fait, outre les morts, au moins six blessés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.