DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La bourse du peloton: Quick-Step en surnombre

Vous lisez:

La bourse du peloton: Quick-Step en surnombre

La bourse du peloton: Quick-Step en surnombre
Taille du texte Aa Aa

Le champion du monde, Peter Sagan, a ouvert son compteur 2018 dans les classiques en gagnant dimanche Gand-Wevelgem, deux jours après avoir été dominé dans le GP E3. Mais la tendance est surtout favorable à l‘équipe Quick-Step, surreprésentée à chaque fois.

- A la hausse –

. Quick-Step: une victoire à La Panne (Viviani) et un doublé dans le GP E3 (Terpstra 1er, Gilbert 2e) ont marqué la supériorité de l‘équipe belge sur ses routes. Mais la deuxième place de l’Italien Elia Viviani à Wevelgem a un goût de défaite, sanctionnant une option tactique aussi osée que contestable. Pourquoi attendre un sprint et ses inévitables aléas alors que quatre coureurs figuraient dans le groupe de tête ? A l’image de Philippe Gilbert, la formation de Patrick Lefevere dégage une puissance impressionnante qui en fait la favorite du grand rendez-vous programmé dimanche prochain, le Tour des Flandres.

. Alejandro Valverde: à bientôt 38 ans, l’Espagnol continue à aligner les victoires dans la première partie de la saison bien qu’il ait été sérieusement blessé, l’an passé, au départ du Tour de France. En 22 jours de course en 2018, le Murcian compte pas moins de 8 succès. Valverde a remporté le classement général de chaque course par étapes (Tour de Valence, Tour d’Abou Dhabi, Tour de Catalogne) disputée. Lancé vers son objectif majeur, les classiques ardennaises, il a prévu un hors d’oeuvre inédit, en terre flandrienne: comme son coéquipier colombien Nairo Quintana (2e en Catalogne) et Romain Bardet, deux des grimpeurs du Tour de France, il disputera mercredi A travers la Flandre.

- A la baisse –

. Greg Van Avermaet: “Je suis content de ma condition, je suis dans la même forme que l’an passé”, estime le Belge. Mais les résultats du champion olympique sont en recul puisqu’il a dû se contenter de la 3e place au GP E3 et de la 14e à Gand-Wevelgem, deux courses qu’il avait enlevé l’an dernier. Sans cacher sa déception (“je m’attendais à un meilleur résultat”, a-t-il avoué dimanche soir), le leader de l‘équipe BMC reconnaît avoir commis des erreurs dans le final et avoir manqué de soutien. Mais il affirme avoir de meilleures sensations encore que l’année passée à l’approche du Tour des Flandres, la course de ses rêves comme tout bon Flamand.

. Sky: la puissante armada britannique n’a valu que par le seul Gianni Moscon en Belgique. Encore l’Italien n’a-t-il pu faire mieux que 8e au GP E3. Loin des résultats passés du groupe qui a pourtant recruté à l’intersaison Dylan Van Baarle, le spécialiste néerlandais des “flandriennes”. Consolations pour la formation de Chris Froome: la confirmation de l’espoir colombien Egan Bernal, qui a frôlé la victoire en Catalogne avant de chuter près de la conclusion, et la victoire d’un équipier, l’Italien Diego Rosa, dans la Semaine Coppi-Bartali. Un exploit du Polonais Michal Kwiatkowski (vainqueur de Tirreno-Adriatico) au Tour des Flandres modifierait évidemment ce tableau d’ensemble. Un rappel: Sky n’a jamais gagné la classique flamande, ni même accédé au podium.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.