DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hand: Montpellier battu, le Championnat complètement relancé

Vous lisez:

Hand: Montpellier battu, le Championnat complètement relancé

Hand: Montpellier battu, le Championnat complètement relancé
Taille du texte Aa Aa

Le Championnat de France de hand est complètement relancé après la défaite surprise du leader Montpellier à domicile face à Aix (23-22), sous la pression du PSG son dauphin, mercredi après la 19e journée.

Les Montpelliérains, qui avaient fait pratiquement un sans-faute en début de saison, n’ont plus que deux points d’avance sur le Paris SG, vainqueur d’Ivry, 31 à 24. Comme c’est le PSG qui a l’avantage au goal-average particulier, le MHB n’a plus le droit à l’erreur s’il veut détrôner les Parisiens, triples tenants du titre.

Quel renversement de situation! Il y a quatre semaines, les Montpelliérains caracolaient en tête avec 6 points d’avance et semblaient inatteignables. Mais depuis, ils ont perdu le match au sommet contre Paris à Coubertin (le 6 mars), faisant monter la pression sur leurs propres épaules.

Le suspense est désormais total car il reste encore sept matchs à jouer, dont plusieurs très difficiles pour les deux candidats au sacre. Le MHB recevra Nîmes, 5e au classement, dès la prochaine journée (après la trêve internationale et la Golden League en Norvège) dans un derby qui s’annonce chaud, puis jouera aussi contre Nantes et Saint-Raphaël. Le calendrier semble un peu plus favorable pour Paris, dont la rencontre la plus compliquée sera la prochaine, à domicile contre Nantes.

A Montpellier, les deux équipes se sont livrées à un chassé-croisé intense. Le leader a mené de 4 buts en début de deuxième période (15-11) grâce à Diego Simonet et Melvyn Richardson (6 buts chacun) avant d’encaisser un 6-0 fatal. Les coéquipiers de Michaël Guigou sont bien revenus à égalité à moins d’une minute de la fin, mais c’est l’Ukrainien Sergiy Onufriyenko qui a eu le dernier mot pour Aix. Les hommes de Jérôme Fernandez, désormais quatrièmes, s’offraient leur deuxième victoire de prestige après celle remportée face à Paris cet automne. C‘était seulement la deuxième de la saison de Montpellier en Championnat (16 victoires, 1 nul).

Une énorme surprise car les Montpelliérains venaient de remporter un superbe succès sur Barcelone (28-25) dimanche en 8e de finale aller de la Ligue des champions! Les joueurs de Patrice Canayer aient peut-être déjà la tête au match retour de ce week-end en Catalogne.

Le PSG n’a pas laissé passer l’occasion en triomphant de son voisin Ivry. Le match (à l’extérieur pour les Parisiens) avaient lieu à la Halle Carpentier, à Paris, dans le cadre d’une soirée mixte, avec au programme du début de soirée une rencontre de Ligue féminine entre Issy-Paris et Nantes (32-28). Paris, privé de Nikola Karabatic, blessé pour plusieurs semaines, et du Novégien Sander Sagosen, ont fait la différence en fin de première période (18-15) et ont maîtrisé la seconde. Nedim Remili a été le meilleur buteur du match (8 buts) .

Nantes a consolidé sa troisième place en dominant Toulouse 32 à 28, avec buts 6 buts du Norvégien Espen Lie Hansen.

Résultats de la 19e journée:

mercredi

Dunkerque – Saran 28 – 22

Montpellier – Pays d’Aix 22 – 23

Nîmes – Chambéry 25 – 31

Cesson – Massy 28 – 23

Nantes – Toulouse 32 – 28

Ivry – Paris SG 24 – 31

jeudi

(20h45) Saint-Raphaël – Tremblay-en-France

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.