DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Docteur Müller-Wohlfahrt: l'homme qui "plonge dans les muscles" des stars

Vous lisez:

Docteur Müller-Wohlfahrt: l'homme qui "plonge dans les muscles" des stars

Docteur Müller-Wohlfahrt: l'homme qui "plonge dans les muscles" des stars
Taille du texte Aa Aa

Génie pour les uns, gourou sulfureux pour les autres, l’Allemand Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt, médecin du Bayern Munich et de l‘équipe nationale, est un monstre sacré de la médecine sportive, aux méthodes parfois controversées mais prisées des plus grands champions et entraîneurs.

Usain Bolt, Paula Radcliffe, Boris Becker, et bien sûr tout ce que l’Allemagne et le Bayern ont compté de stars du football depuis Franz Beckenbauer! La liste de ses patients est une anthologie du sport mondial et témoigne de l’importance de la médecine dans le sport moderne.

Son passeport dit qu’il a 75 ans, mais on pourrait lui en donner quinze de moins. Et lorsqu’il jaillit du banc de touche pour aller soigner un joueur, sa longue crinière grise évoque bien plus les fantasques footballeurs des années 1970 que l’ambiance feutrée d’un cabinet médical du XXIe siècle.

Il passe les doigts sur la partie douloureuse, ferme les yeux, et écoute ses sensations: “Je vois avec les doigts”, affirme-t-il, “je plonge dans le muscle, je me repère dans l’anatomie et je peux dire s’il y a des lésions”.

“Ce qui m’impressionne le plus”, témoigne Joachim Löw, le sélectionneur de la Mannschaft championne du monde, “c’est sa capacité à formuler un diagnostic juste dès le premier examen, avant de recourir aux radios et IRM modernes. Il fait cela avec ses mains, qui doivent avoir quelque chose de magique…”

Magie? Pas le moins du monde, répond celui que ses amis appellent Mull: “J’ai diagnostiqué 35.000 blessures musculaires dans ma vie. J’ai acquis ces capacités par l’exercice quotidien, comme un pianiste ou un violoniste”.

- “Un deuxième père” pour Bolt –

Jupp Heynckes, “sorcier-miracle” lui aussi dans son domaine, l’a immédiatement fait revenir au Bayern lorsqu’il a pris les commandes de l‘équipe en octobre: “Pour moi, le Dr Müller-Wohlfahrt est un génie, dit-il, et un maître dans sa discipline. Mais il y a plus que cela: il aborde les gens avec une immense empathie”.

“Le Doc est depuis longtemps un deuxième père pour moi”, avoue ainsi le jeune retraité Usain Bolt, le meilleur sprinteur de tous les temps.

Le Jamaïcain n’avait que 16 ans lorsqu’il a rencontré le médecin: junior prometteur, il était alors perclus de douleurs dont aucun praticien ne trouvait la cause. Müller-Wohlfahrt a découvert une scoliose et l’a traitée. Le gamin des Caraïbes et le “grand-père” allemand se sont liés d’amitié. “Je peux l’appeler jour et nuit et si c’est nécessaire, il saute dans le premier avion pour venir me soigner”, assure Bolt, cité dans une biographie de Müller-Wohlfahrt qui vient de paraître en allemand.

“Il m’a aussi donné au fil des années une énorme confiance en moi (…) Sans lui, ma carrière aurait pris un cours totalement différent. Je serais probablement devenu un sprinteur correct, mais rien de plus”, dit l’octuple champion olympique.

Fier de son travail, Müller-Wohlfahrt est allé une seule fois au clash dans sa très longue carrière. Avec Pep Guardiola lorsque l’Espagnol fut entraîneur à Munich (2013-2016).

Au point de claquer la porte du Bayern, après quarante ans de services, lorsque le Catalan l’a brutalement et publiquement accusé d‘être responsable de la mauvaise forme de l‘équipe un soir de défaite en Ligue des champions à Porto.

- Un ‘médecin empirique’-

Dans ses mémoires, Müller-Wohlfahrt consacre un chapitre entier à régler ses comptes, en termes durs, avec un coach dont il jugeait les méthodes dangereuses pour la santé des joueurs.

“Administrer des anti-douleurs pour remettre un joueur sur pied, ce n’est pas mon style”, écrit Mull, “car je ne sous-estime jamais les symptômes et je n’essaie pas de les dissimuler”.

“Je me suis décidé très tôt pour une médecine naturelle et contre les agents chimiques”, ajoute-t-il, “et pendant longtemps mes méthodes alternatives m’ont valu le rejet de mes confrères. Dans un monde de l’orthopédie qui était dominé par la chirurgie et la cortisone, on me regardait comme un renégat”.

Son usage intensif d’Actovegin, un acide aminé à base de sang de veau, qu’il administre en infiltrations intra-musculaires, lui a aussi valu des railleries, voire des soupçons de charlatanisme.

Les propriétés thérapeutiques du produit n’ont en effet pas été démontrées par la science, et il n’est pas approuvé par la Food and Drug Administration des Etats-Unis, l’autorité qui délivre les autorisations d’usage des médicaments.

Müller-Wohlfahrt reconnaît lui-même être un “médecin empirique” et ne pas s’appuyer sur la recherche médicale, mais sur le retour d’expérience de ses patients. Il affirme d’ailleurs avoir testé sur lui-même absolument toutes ses formules.

Et quand ses pairs lui reprochent de n’avoir jamais publié le moindre article scientifique pour expliquer et démontrer les bienfaits de ses traitements, il rétorque qu’il n’a pas eu le temps. “Le travail auprès de mes patients a toujours été plus important”, dit-il.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.