DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hand: Nantes déclare forfait face à Nîmes en quart de Coupe de France

Vous lisez:

Hand: Nantes déclare forfait face à Nîmes en quart de Coupe de France

Hand: Nantes déclare forfait face à Nîmes en quart de Coupe de France
Taille du texte Aa Aa

Nantes a annoncé jeudi qu’il ne disputerait pas les 11 dernières minutes de son quart de finale de Coupe de France de handball contre Nîmes, données à rejouer par la fédération à cause d’une erreur d’arbitrage.

Le “H” s‘était imposé le 10 mars 27 à 26, mais avait joué avec un joueur de trop pendant quelques secondes sans que les arbitres s’en aperçoivent.

La fédération française de handball avait décidé le 17 mars que les deux clubs devaient reprendre le match vendredi à la 49e minute sur le score de 23-22 pour Nîmes, décision confirmée mardi par le jury d’appel.

Une réunion de conciliation, jeudi après-midi, avec le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) n’a pas permis de débloquer la situation.

“Les conditions matérielles ne pouvant être réunies pour organiser, en toute sécurité, dans un contexte de plan vigipirate, un quart de finale de Coupe de France digne de ce nom, le HBC Nantes (…) n’a pas d’autre choix que de se retirer officiellement de la compétition”, a expliqué le club tenant du titre dans son communiqué.

“Nous déplorons l’absence de considération pour l’intégrité physique de nos joueurs en voulant les obliger à jouer 3 matches en 92h”, a ajouté le club, qui doit disputer un 1/8ème de finale retour de la Ligue des Champions face au club Biélorusse de Brest dimanche 1er avril à 17h à domicile.

Nîmes affrontera donc Montpellier en demi-finale.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.