DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

David Matthews, beau-père de Pippa Middleton, mis en examen à Paris pour "viol sur mineure"

Vous lisez:

David Matthews, beau-père de Pippa Middleton, mis en examen à Paris pour "viol sur mineure"

David Matthews, beau-père de Pippa Middleton, mis en examen à Paris pour "viol sur mineure"
Taille du texte Aa Aa

Le beau père de Pippa Middleton, soeur de Kate, l‘épouse du prince William, a été mis en examen à Paris “pour viol sur mineure”, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

David Matthews avait été placé en garde à vue mardi par la Brigade de protection des mineurs (BPM).

Jeudi, il a été mis en examen pour “viol sur mineure par une personne ayant autorité sur la victime” et placé sous contrôle judiciaire, a précisé cette source, confirmant une information d’Europe 1.

Les faits présumés remonteraient à 1998-1999. Une plainte avait été déposée en 2017.

Pippa Middleton, qui avait fait sensation au mariage de sa soeur Kate avec le prince William en 2011, a épousé en mai 2017 le financier James Matthews, fils de David Matthews, un riche gestionnaire de fonds d’investissement, ancien pilote de course professionnel et héritier du titre écossais de Laird of Glen Affric.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.