DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Arrivée à Moscou d'un premier avion de diplomates russes expulsés des Etats-Unis

Vous lisez:

Arrivée à Moscou d'un premier avion de diplomates russes expulsés des Etats-Unis

Arrivée à Moscou d'un premier avion de diplomates russes expulsés des Etats-Unis
Taille du texte Aa Aa

Un premier avion transportant des diplomates russes expulsés des Etats-Unis à la suite de l’affaire Skripal est arrivé dimanche à l’aéroport moscovite de Vnukovo, a constaté un journaliste de l’AFP.

L’avion, un Il-96, transportait 46 diplomates russes et leurs familles, selon l’agence étatique TASS. La télévision russe a montré des passagers qui débarquaient de l’avion, attendus par des bus.

Un deuxième avion de diplomates expulsés était attendu à Moscou plus tard dans la journée de dimanche.

Au total, 171 personnes en comptant les familles des diplomates expulsés devaient quitter les Etats-Unis.

L’empoisonnement le 4 mars sur le sol britannique de l’ex-espion russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia a suscité depuis le 14 mars une vague d’expulsions croisées de la Russie et des pays Occidentaux, concernant au total environ 300 diplomates.

Londres impute à la Russie l’empoisonnement à Salisbury (sud-ouest de l’Angleterre) de Sergueï Skripal et de sa fille malgré les démentis de Moscou qui clame son innocence.

Les Etats-Unis ont pour leur part annoncé le 26 mars l’expulsion de 48 diplomates russes attachés à l’ambassade de Russie à Washington et de 12 autres travaillant à la mission russe à l’ONU. Ils ont également décrété la fermeture du consulat russe à Seattle (nord-ouest).

En représailles, Moscou a annoncé jeudi l’expulsion de 60 diplomates américains et la fermeture du consulat américain à Saint-Pétersbourg.

photo-as/dl/lch/cr

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.