DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: Memphis Depay, un attaquant lyonnais tout neuf ?

Vous lisez:

Ligue 1: Memphis Depay, un attaquant lyonnais tout neuf ?

Ligue 1: Memphis Depay, un attaquant lyonnais tout neuf ?
Taille du texte Aa Aa

Le but décisif contre Marseille (3-2) en sortant du banc puis un doublé contre Toulouse (2-0) en tant qu’avant-centre: l’ailier Memphis Depay propose de nouvelles couleurs à la palette de Lyon pour la fin de championnat, et déjà dimanche à Metz (17h00).

“Ca donne des idées, des possibilités supplémentaires. Nous savons qu’il peut se passer plein de choses jusqu‘à la fin de saison. C’est intéressant de voir qu’il est capable de le faire”, analysait l’entraîneur Bruno Genesio après la victoire sur le TFC.

Celui-ci ne sait pas toujours sur quel pied danser avec son attaquant international néerlandais, âgé de 24 ans, souvent taxé d’inconstance et d’individualisme, capable de fulgurances mais aussi de transparences.

Cette nouvelle option peut-elle être de nature à lui donner de la continuité dans ses performances?

Memphis (le nom inscrit sur son maillot), qui a inscrit douze buts en championnat cette saison (3 passes décisives) dont celui de la victoire sur le Paris SG (2-1) le 21 janvier, après avoir été là aussi remplaçant, avait évolué dans l’axe de l’attaque à l’occasion du match amical Pays-Bas-Portugal (3-0) à Genève.

Il avait notamment ouvert la marque sous les yeux de Genesio qui avait fait le court déplacement.

De quoi, donc, lui donner des idées pour la suite et pourvoir au remplacement de Mariano Diaz, suspendu contre le TFC mais de retour dimanche contre Metz.

Face aux Toulousains, Memphis a donné de multiples solutions en décrochant, en se montrant très collectif et agissant comme un vrai point de fixation pour les milieux.

“Je me suis bien senti. J’ai beaucoup décroché en cherchant à me démarquer dans l’espace libre. Je n‘évoluais pas vraiment comme un avant-centre”, a-t-il commenté après le match contre Toulouse.

“J’apprécie d’avoir de la liberté partout sur le terrain. Je pense que mes partenaires me recherchent et aiment jouer avec moi. Par le passé, j’ai déjà joué en N.10”, a encore confié Memphis.

- Aulas aime Memphis –

De son côté, Houssem Aouar, investi du rôle de chef d’orchestre en l’absence de Nabil Fekir, toujours convalescent après une petite opération au genou droit, a loué l’investissement de son coéquipier.

“Il nous a permis de garder le ballon par moments, notamment en décrochant et il a su orienter le jeu. On sait qu’il est à l’aise techniquement”, a dit l’international Espoirs.

Du coup, Genesio peut-il se permettre de faire encore évoluer la disposition de son équipe après l’avoir fait jouer en 4-2-3-1 pour permettre à Fekir de briller, ou en 4-3-3 où l’OL a également été performant plusieurs fois avec ou sans son meneur de jeu.

En attendant, ailier gauche ou avant-centre, avec ses défauts et ses qualités, Memphis Depay reste un joueur très apprécié à Lyon qui l’avait acquis en janvier 2017 pour 16 millions d’euros auprès de Manchester United où il était en rupture de ban.

“Je suis heureux pour Memphis, un garçon que j’apprécie, avec un talent fou. C’est un optimiste. A Genève, Bruno l’avait trouvé extrêmement déterminé et très technique dans ce rôle d’avant-centre”, soulignait Jean-Michel Aulas après le match contre Toulouse.

“Je l’ai vu avec le sourire et quand il a le sourire, c’est qu’en général l‘équipe a bien joué et qu’il a lui-même été à son meilleur niveau. C’est un joueur attachant et exceptionnel”, avait défendu le patron de l’OL.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.