DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Facebook: Zuckerberg va dire au Congrès qu'il a fait une "erreur" personnelle

Vous lisez:

Facebook: Zuckerberg va dire au Congrès qu'il a fait une "erreur" personnelle

Facebook: Zuckerberg va dire au Congrès qu'il a fait une "erreur" personnelle
Taille du texte Aa Aa

Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg va dire au Congrès lors d’auditions mardi et mercredi qu’il a fait une “erreur” personnelle en ne faisant pas assez pour lutter contre les mauvais usages du réseau.

“Nous n’avons pas fait assez pour empêcher ces outils d‘être utilisés de façon malintentionnée (…). Nous n’avons pas pris une mesure assez large de nos responsabilités et c‘était une grosse erreur. C‘était mon erreur et je suis désolé”, a-t-il prévu de dire, selon le texte de son intervention transmis lundi.

Le plus gros réseau social du monde se retrouve cloué au pilori pour avoir laissé filtrer les données personnelle de plusieurs dizaines de millions d’utilisateurs — jusqu‘à 87 millions selon Facebook — qui sont arrivées entre les mains de l’entreprise d’analyse de données Cambridge Analityca (CA). Celle-ci a travaillé ensuite pour la campagne du candidat républicain Donald Trump à la présidentielle américaine de 2016.

Facebook est aussi critiqué pour avoir servi sans s’en rendre compte de tremplin à une vaste opération de déstabilisation des élections américaines en 2016, attribuée par la justice américaine à la Russie dans le but d’aider Donald Trump à se faire élire.

M. Zuckerberg se présentera devant les parlementaires américains pour s’expliquer en personne pour la première fois.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.