DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jeux du Commonwealth: le Néo-Zélandais Bond passe de l'aviron au cyclisme avec bonheur

Vous lisez:

Jeux du Commonwealth: le Néo-Zélandais Bond passe de l'aviron au cyclisme avec bonheur

Jeux du Commonwealth: le Néo-Zélandais Bond passe de l'aviron au cyclisme avec bonheur
Taille du texte Aa Aa

Le Néo-Zélandais Hamish Bond, double champion olympique d’aviron, a décroché mardi aux Jeux du Commonwealth à Gold Coast une médaille de bronze en cyclisme dans l‘épreuve du contre-la-montre individuel, moins de deux ans après avoir changé de sport.

Hamish Bond, qui a formé un des plus grands duos de l’histoire de l’aviron avec Eric Murray, a terminé à un peu plus de 2 secondes de la médaille d’argent remportée par l’Anglais Harry Tanfield. L’or est revenu à l’Australien Cameron Meyer.

“Je suis ravi de ma course. Il y a encore des choses que je pourrais améliorer. J’en parlerai avec des gens qui m’ont aidé tout le long”, a déclaré Bond.

En dépit d’une légère frustration, Bond, à 32 ans, a réussi une phénoménale performance.

Associé à Murray, il a remporté en double sans barreur l’or olympique en 2012 à Londres et en 2016 à Rio. Les deux rameurs sont restés en outre invaincus de 2009 à 2013.

“La vie consiste à relever des défis, vous ne savez pas ce que vous valez tant que vous ne l’avez pas fait”, a expliqué Bond, interrogé sur sa décision de passer au cyclisme.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.