DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yémen, Syrie et Iran au menu d'une rencontre entre le prince héritier saoudien et Macron

Vous lisez:

Yémen, Syrie et Iran au menu d'une rencontre entre le prince héritier saoudien et Macron

Yémen, Syrie et Iran au menu d'une rencontre entre le prince héritier saoudien et Macron
Taille du texte Aa Aa

Le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, devait discuter des crises yéménite et syrienne ainsi que de la question du nucléaire iranien avec Emmanuel Macron, qui l’a accueilli mardi en fin d’après-midi à l’Elysée, au dernier jour de sa visite officielle à Paris.

Le président français a salué, en lui donnant l’accolade, le prince en tenue traditionnelle sur le tapis rouge déroulé dans la cour d’honneur de la présidence. Leur entretien sera suivi d’une déclaration à la presse et d’un dîner officiel.

Mohammed ben Salmane, surnommé “MBS”, est arrivé à l’Elysée peu après le départ de Mohammed VI, qui a été reçu par Emmanuel Macron pendant une heure trente environ.

La veille, le roi du Maroc avait rencontré “MBS” et le Premier ministre libanais Saad Hariri dans un hôtel parisien.

Quelques heures après son arrivée dimanche des Etats-Unis, le prince saoudien avait retrouvé Emmanuel Macron pour un dîner privé au musée du Louvre au cœur de Paris.

Les deux hommes, qui marquent chacun par leur jeunesse un changement de génération dans leur pays, devraient annoncer devant la presse une redéfinition des relations franco-saoudiennes, traditionnellement bâties sur la signature de gros contrats.

Sur le plan diplomatique, ils devraient s’entretenir de plusieurs dossiers brûlants du Moyen-Orient : outre le Yémen, la crise syrienne, avec les suites de l’attaque chimique présumée de Douma, ainsi que les dossiers du nucléaire iranien et du Liban.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.