DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie: les compagnies aériennes alertées sur de possibles frappes

Vous lisez:

Syrie: les compagnies aériennes alertées sur de possibles frappes

Syrie: les compagnies aériennes alertées sur de possibles frappes
Taille du texte Aa Aa

Air France a ajusté ses plans de vol, principalement vers Beyrouth et Tel-Aviv, après une mise en garde mardi de l’agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) sur de possibles frappes sur la Syrie, a-t-on appris mercredi auprès de la compagnie.

“Air France a pris en compte l’information de l’EASA et ajusté ses plans de vol sur les lignes concernées, principalement Beyrouth et Tel-Aviv”, a indiqué Air France.

“La Direction de la sûreté de la compagnie suit de près l‘évolution des événements”, a-t-elle ajouté.

“Nous avons informé hier (mardi) les Etats membres de l’EASA et Eurocontrol (l’organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne, NDLR) qu’en raison de possibles frappes aériennes sur la Syrie avec des missiles air-terre et/ou de croisière dans les 72 heures à venir, à partir d’hier, et de possibles perturbations par intermittence du fonctionnement de l‘équipement de radionavigation”, a indiqué à l’AFP un porte-parole de l’agence européenne.

L’organisation a invité les compagnies à prendre ces éléments “en considération pour l‘élaboration des plans de vols pour l’est du bassin méditerranéen, dans la zone de contrôle aérien (FIR) Méditerranée orientale/Nicosie”, a-t-il ajouté.

Les Occidentaux, Washington en tête, ont fait planer la menace d’une riposte militaire imminente contre le régime de Bachar al-Assad après une attaque chimique présumée dans le bastion rebelle de Douma près de Damas, imputée au régime, qui dément toute responsabilité.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.