DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Apparition foudroyante de Bolt en clôture des Jeux du Commonwealth

Vous lisez:

Apparition foudroyante de Bolt en clôture des Jeux du Commonwealth

Apparition foudroyante de Bolt en clôture des Jeux du Commonwealth
Taille du texte Aa Aa

La superstar jamaïcaine Usain Bolt s’est improvisée DJ pour quelques instants dimanche à Gold Coast, lors de la cérémonie de clôture des Jeux du Commonwealth, que l’hôte australien a outrageusement dominés.

Sans casque sur les oreilles, mais avec des chaînes dorées autour du cou et surtout sa décontraction et son sourire légendaires, l’ex-roi du sprint mondial, multiple champion olympique, a pris le contrôles des platines pour célébrer la fin des onze journées de compétition, lors d’une cérémonie colorée qui a fait la part belle à la culture aborigène.

Insuffisant, toutefois, pour calmer la colère des manifestants indigènes qui dénoncent ces “Stolenwealth Games”, comprenez “Jeux de la richesse volée”, en référence à la colonisation de l’Australie.

Une centaine de manifestants ont été bloqués dimanche par un imposant dispositif policier près du stade, pour éviter que ne se répètent les scènes d’affrontements vécues lors de la cérémonie d’ouverture.

“A ceux qui ont participé à cet événement, je dis Merveilleux! Vous nous avez rendu fiers“, a pour sa part clamé la Première ministre de l’Etat du Queensland, Annastacia Palaszczuk, pendant la passation du drapeau à la ville anglaise de Birmingham, qui organisera ces Jeux en 2022.

L‘édition 2018 a été survolée par l’Australie avec 198 médailles dont 80 en or, suivie par l’Angleterre avec 136 (45) et l’Inde qui en a glané 66 (26).

La Jamaïque, elle, n‘émarge qu’en onzième place, avec sept médailles d’or. La nation du sprint aurait sûrement grappillé quelques places si Usain Bolt avait troqué les platines pour des pointes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.