DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marathon de Boston: le Japonais Kawauchi gagne et bat le champion du monde

Vous lisez:

Marathon de Boston: le Japonais Kawauchi gagne et bat le champion du monde

Marathon de Boston: le Japonais Kawauchi gagne et bat le champion du monde
Taille du texte Aa Aa

Le Japonais Yuki Kawauchi a remporté lundi le marathon de Boston, dans le nord-est des Etats-Unis, surclassant sous la pluie le tenant du titre et champion du monde kényan Geoffrey Kirui, tandis que Desiree Linden a offert à l’Amérique sa première victoire depuis 1985.

Cette 122e édition du marathon de Boston, qui se disputait cinq ans après la double attaque terroriste ayant frappé l‘épreuve en 2013 (3 morts, 264 blessés), s’est déroulée sous une pluie continue, des bourrasques de vent et des températures au plus bas depuis trois décennies, avec 3°C au départ.

Dans ces conditions, Yuki Kawauchi a distancé le favori de l‘épreuve dans les deux derniers kilomètres et remporté la course en 2 h 15 min 58 sec, 2 min 25 secondes de mieux que Geoffrey Kirui. L’Américain Shadrack Biwott a pris la 3e place.

“C’est le plus beau jour de ma vie”, a exulté, en larmes, Yuki Kawauchi après sa victoire. “C’est Boston. C’est la plus grande course du monde.”

Il s’agit de la cinquième victoire consécutive du marathonien nippon, qui a remporté l’an dernier celui de Hofu au Japon, le marathon du Nouvel An à Marshfield, dans le Massachusetts, le Kitakyushu également au Japon et le marathon taïwanais de Wanjinshi.

Le champion du monde Kirui n’a lui pas réussi à imiter son compatriote Robert Kipkoech en remportant deux fois d’affilée le marathon de Boston.

Chez les femmes, Desiree Linden a remporté la victoire en 2 h 39 min 54 sec, devant sa compatriote Sarah Sellers, deuxième à 4 min 10 sec et la Canadienne Krista Duchene, troisième à 4 min 26 sec.

Cela faisait 33 ans et la victoire de Lisa Larsen Weidenbach qu’une coureuse américaine n’avait pas remporté ce marathon.

“J’adore cette ville, cette course”, a déclaré celle qui avait manqué la victoire de deux petites secondes en 2011, puis avait fini quatrième en 2015 et 2017. “C’est une course qui compte pour toute la ville. Même un jour comme celui-ci avec (une météo) terrible, les gens sortent et suivent la course.”

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.