DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Serena Williams de retour, Murray déjà dehors

Vous lisez:

Tennis: Serena Williams de retour, Murray déjà dehors

Tennis: Serena Williams de retour, Murray déjà dehors
Taille du texte Aa Aa

L'Américaine cSerena Williams a parfaitement réussi son entrée lundi au tournoi de Cincinnati en balayant l'Australien Daria Gavrilova 6-1, 6-2, tandis que l’Écossais Andy Murray s’est fait éliminer par le Français Lucas Pouille.

Williams semble s’être bien remise de la pire défaite de sa carrière, subie il y a deux semaines à San Jose avec un humiliant 6-1, 6-0 infligé par la Britannique Johanna Konta.

Lundi face à Gavrilova, l’Américaine de 36 ans aux 23 titres du Grand Chelem a écrasé son adversaire pour s’offrir une 11e victoire de suite dans l’Ohio, où elle s’est imposé en 2014 et 2015 avant de manquer les deux éditions suivantes.

Andy Murray a en revanche manqué son retour sur les courts, dix jours après son abandon à Washington au terme d'un match-marathon terminé à 3 heures du matin.

L’Écossais, ancien N.1 mondial retombé au 375e rang, à cause notamment d’une blessure récurrente à la hanche, est tombé en trois sets contre le Français Lucas Pouille, 17e mondial, 6-1, 1-6, 6-4

"Je me sentais bien physiquement", a jugé Murray, détenteur de trois titres en Grand Chelem, dont deux à Wimbledon.

"Les conditions sont rapides ici. Il était un peu plus vif que moi."

"Je n’ai sans doute pas réagi aussi rapidement à certaines frappes que j’aurais voulu", a ajouté l’Écossais de 31 ans.

C'est la première fois en cinq confrontations que Pouille, qui restait sur une élimination dès son entrée en lice à Toronto, bat Murray.

Le Français Richard Gasquet, 26e mondial, s'est incliné dès son entrée au lice face à l'Espagnol Pablo Carreño Busta (13e) vainqueur 6-3, 2-6, 6-3.

Les deux autres duels franco-espagnols de la journée ont en revanche tourné à l’avantage des tricolores: Benoît Paire a écarté David Ferrer 6-2, 6-2, tandis que Jérémy Chardy a facilement battu Fernando Verdasco 6-2, 6-1.

Le Japonais Kei Nishikori s’est lui défait du Russe Andrey Rublev 7-5, 6-3.

- Belle performance pour Alizé Cornet -

L’Allemand Peter Gojowczyk s’est offert des retrouvailles au second tour avec Roger Federer, tête de série numéro un après le retrait de Rafael Nadal, grâce à une victoire contre le Portugais Joao Sousa 2-6, 6-4, 7-5.

Le jeune espoir canadien Denis Shapovalov a dominé l’Américain Frances Tiafoe 7-6 (8/6), 3-6, 7-5

L’Américain Sam Querrey a remporté le duel de gros serveurs face à son compatriote John Isner 6-4, 6-7 (5/7), 7-6 (7/5).

Chez les femmes, la Française Alizé Cornet a signé une belle performance en faisant chuter la Lettone Jelena Ostapenko, 11e mondiale et victorieuse à Roland Garros en 2017, 1-6, 7-5, 6-0.

Kristina Mladenovic a profité de l’abandon sur blessure de Julia Görges pour se qualifier pour le 2e tour, alors que la Française menait 6-4, 3-2.

Svetlana Kuznetsova, double vainqueur en Grand Chelem, a difficilement dominé la Suissesse Stefanie Voegele 6-4, 2-6, 7-6 (7/5).

Victoria Azarenka, qui participait pour la première fois au tournoi depuis 2015, a pris le dessus sur Carla Suarez Navarro 6-7 (5/7), 6-2, 6-4.

La finaliste du dernier US Open Madison Keys, tête de série numéro 13, a éliminé la "wild card" Bethanie Mattek-Sands 3-6, 7-6 (7/3), 6-4.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.