DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rugby: procédure disciplinaire ouverte à l'encontre de Cipriani

Vous lisez:

Rugby: procédure disciplinaire ouverte à l'encontre de Cipriani

Rugby: procédure disciplinaire ouverte à l'encontre de Cipriani
Taille du texte Aa Aa

La Fédération anglaise (RFU) a ouvert vendredi une procédure disciplinaire à l'encontre de l'ouvreur international Danny Cipriani, à la suite d'un incident dans une boîte de nuit de Jersey mercredi.

Le joueur a déjà été condamné jeudi à 2.000 livres d'amende (environ 2.230 euros) après avoir plaidé coupable de voies de fait et trouble à l'ordre public.

La RFU a ouvert la procédure sous le motif de "conduite préjudiciable aux intérêt du sport".

Aucune suspension n'est prévue, ni interdite, sous ce motif dans les règlements de la RFU.

Le club de Gloucester, où évolue Cipriani, s'est dit "surpris" et "très déçu" par l'ouverture de cette procédure.

Le tribunal de Saint-Hélier, capitale de l'île anglo-normande de Jersey, avait aussi condamné l'enfant terrible du rugby anglais, à verser 250 livres de dommages et intérêts à une policière, légèrement blessée lors de son arrestation.

L'ouvreur de 30 ans s'est excusé publiquement jeudi, se disant "mortifié" par ses actes.

Cipriani, qui a été impliqué dans plusieurs incidents depuis son éclosion au plus haut niveau, avait affronté l'Afrique du Sud en juin, pour sa première titularisation depuis dix ans avec l'équipe d'Angleterre.

En juin 2016, le rugbyman avait déjà été condamné à une amende de 7.620 livres (8.500 euros) et à une suspension de permis de conduire de 18 mois, après avoir été arrêté ivre, à la suite d'un accident qui n'avait pas fait de blessé.

A l'époque, la RFU n'avait pas ouvert de procédure de discipline contre le joueur.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.