DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tour du Poitou-Charentes: Démare en route pour un Grand Chelem inédit

Vous lisez:

Tour du Poitou-Charentes: Démare en route pour un Grand Chelem inédit

Tour du Poitou-Charentes: Démare en route pour un Grand Chelem inédit
Taille du texte Aa Aa

Le Français Arnaud Démare (Groupama-FDJ), vainqueur au sprint des trois premières étapes du Tour du Poitou-Charentes, a créé la sensation en remportant également le contre-la-montre long de 22,9 km, jeudi entre Champagné-Saint-Hilaire et Couhé, dans la Vienne, faisant un grand pas vers la victoire finale.

En cas de succès vendredi dans la dernière étape longue de 156,6 km, sans difficulté majeure et promise aux sprinteurs à Poitiers, Démare réaliserait un Grand Chelem inédit sur le TPC.

Mais le sprinteur n'a pas souhaité trop s'avancer, au micro de France 3 Poitou-Charente. "Avec quatre victoires, on va vraiment pouvoir défendre le maillot demain (vendredi). On va se focaliser sur le général, ce serait vraiment beau dans mes capacités", a-t-il observé.

Cette perspective semblait impensable jeudi après-midi quand Démare, déjà victorieux le midi de la 3e étape, s'est élancé sur un parcours de 22,9 km très technique et accidenté, avec vent défavorable tout du long, qui avait souri aux spécialistes français Sylvain Chavanel (Direct Énergie) et Yoann Paillot (St-Michel-Auber 93), partis plus tôt.

Mais Démare roule sur l'eau cette semaine et il l'a encore démontré dès le temps intermédiaire, en devançant après 14 kilomètres Chavanel de 7 secondes et Paillot de 15 secondes.

Le leader de la Groupama-FDJ n'a pas faibli dans la seconde moitié du parcours en maintenant cet écart sur la ligne d'arrivée.

"De là à gagner, (je ne m'y attendais) peut-être pas, mais je sais que j'ai déjà fait de bons chronos (...) C'était un chrono pas facile, je l'avais reconnu et je savais la trajectoire à prendre. Je suis super content, car c'est mon premier", a savouré Démare.

Au général, le Picard a accentué son avance sur Chavanel, son nouveau dauphin qui rêvait d'un cinquième succès sur son épreuve fétiche, relégué à 44 secondes et sur Paillot à 50 secondes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.