DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moto: Marquez sur sa lancée au GP de Grande-Bretagne

Vous lisez:

Moto: Marquez sur sa lancée au GP de Grande-Bretagne

Moto: Marquez sur sa lancée au GP de Grande-Bretagne
Taille du texte Aa Aa

Ultra-dominateur en 2018, Marc Marquez (Honda) a l'opportunité ce week-end au Grand Prix de Grande-Bretagne d'accentuer son avance en tête du Championnat du monde de MotoGP.

Le pilote de 25 ans écrase pour l'instant tout cette saison: alors qu'il reste huit courses, il compte 59 points d'avance sur l'Italien Valentino Rossi (Yamaha) et 71 sur l'Espagnol Jorge Lorenzo (Ducati).

A moins d'un accident, un cinquième titre dans la catégorie MotoGP semble difficilement pouvoir lui échapper.

Le Catalan reste sur deux courses sans succès, et il a toujours su gagner après pareille période de disette depuis le début de la saison.

"C'est une piste rapide et technique qui a été refaite", souligne-t-il au sujet du circuit de Silverstone où les précipitations devraient être un élément important des qualifications du samedi.

"Après un temps assez long sans possibilité de rouler sous la pluie, l'Autriche a confirmé que nous pouvons être rapides dans des conditions humides, et c'est très bon pour une course au Royaume-Uni!", assure Marquez.

"A Silverstone, la météo est un autre adversaire à surveiller, mais quelles que soient les conditions, nous espérons nous battre à nouveau pour le podium", prévient-il.

Au terme d'une très belle lutte, Marquez a été devancé en Autriche par l'homme en forme du moment, Lorenzo, qui a remporté trois de six derniers GP.

Futur coéquipier du leader du classement chez Honda en 2019, le triple champion du monde de MotoGP n'a pas abdiqué ses ambitions.

Sans succès depuis plus d'un an, Rossi reste lui sur sa faim.

"Yamaha, en ce moment, n'est pas aussi compétitif que Honda et Ducati, c'est assez frustrant quand on n'arrive pas à s'améliorer", explique l'homme aux sept couronnes dans la catégorie reine.

A 39 ans, sa condition physique impeccable impressionne pourtant.

- Une pige pour Baz -

"En fin de la course, j'arrive avec assez d'énergie pour faire encore cinq tours, donc c'est dommage que nous ne soyons pas en pointe au niveau technique parce que je me sens très fort", regrette Rossi, qui s'interroge ouvertement sur la volonté du constructeur japonais de rebondir rapidement.

Un autre Italien, Andrea Dovizioso, vice-champion en titre, a obtenu deux victoires cette saison. Et le 4e du classement s'était imposé à Silvertone en 2017 devant l'Espagnol Maverick Vinales (Yamaha).

Celui-ci, dont la réputation de prodige lui a valu des comparaisons avec Marquez, n'a toujours pas décroché de succès en 2018.

L'Italien Danilo Petrucci (Ducati), 6e, ne fait pas d'étincelles mais engrange grâce à sa régularité.

Redescendu au 7e rang du classement général, le Français Johann Zarco va devoir forcer son talent, s'il ne veut pas dégringoler encore plus. Lors des sept dernières épreuves, il n'a pas fait mieux qu'une 7e place.

"Je continue à avoir confiance dans le travail que nous faisons avec mon équipe et je veux trouver rapidement un bon feeling sur cette piste pour me rapprocher du podium", affirme-t-il.

Un autre pilote tricolore, Loris Baz, va lui faire son retour en MotoGP à l'occasion de cette manche britannique pour une pige chez KTM, qui a recruté Zarco la saison prochaine.

Désormais engagé en Superbike, Baz va suppléer l'Espagnol Pol Espargaro, victime d'une lourde chute début août en République tchèque.

En Moto2, l'Italien Francesco Bagnaia (Kalex) a repris pour trois points la tête en Autriche au Portugais Miguel Oliveira (KTM).

En Moto3, douze points séparent le leader, l'Italien Marco Bezzecchi (KTM), de son dauphin, l'Espagnol Jorge Martin (Honda).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.