DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Paris SG: La "MCN" aux anges

Vous lisez:

Paris SG: La "MCN" aux anges

Paris SG: La "MCN" aux anges
Taille du texte Aa Aa

Le Paris SG avec ses champions du monde a facilement disposé d'Angers (3-1), samedi lors de la troisième journée de Ligue 1, grâce à sa "MCN" constituée de Kylian Mbappé, Edinson Cavani et Neymar, utilisée pour la première fois de la saison.

Les Parisiens ont acquis leur troisième succès de rang grâce à Cavani (12) et Mbappé, buteur (52) d'une belle reprise de volée puis passeur altruiste pour Neymar (66).

Angers avait égalisé sur un penalty de Thomas Mangani (21) consécutif à un tacle de Thilo Kehrer, la jeune recrue allemande venue de Schalke 04.

"Nous avons joué trop lentement" en début de match, les joueurs ont mis "plus d'intensité" en seconde période pour l'emporter, a jugé l'entraîneur parisien Thomas Tuchel, qualifiant la victoire de "méritée mais difficile".

Leaders au coup d'envoi, après leurs deux succès contre Caen (3-0) et à Guingamp (3-1), les champions de France ont pris leur distance avec Nîmes, le dauphin qu'ils affrontent le week-end prochain.

Angers, volontaire mais dépassé par les individualités parisiennes, reste scotché en bas de tableau après trois revers en autant de rencontres.

Face au SCO, Tuchel a aligné une équipe expérimentale avec Kehrer (21 ans) à droite d'une défense à trois, et Di Maria derrière la "MCN" Mbappé-Cavani-Neymar, un quatuor sur lequel n'avait jamais misé son prédécesseur Unai Emery.

Le technicien allemand a tenté un coup en titularisant Cavani, revenu blessé du Mondial russe disputé avec la Celeste et qui n'a repris l'entraînement collectif qu'en début de semaine.

Pari gagnant! "El Matador", qui a reçu avant le match le trophée de meilleur buteur de la saison passée (28 réalisations en 32 matches), a mis moins d'un quart d'heure pour ouvrir son compteur, sur un service de Neymar... le meilleur passeur du championnat 2017-2018.

En jambe, Cavani s'est démené dès l'entame du match, par des centres notamment vers Neymar (24), un tacle dans sa propre défense (29) et une tête que seul le poteau droit a pu repousser (14).

Moins tranchant après la pause, il a logiquement été remplacé (73), recevant une ovation méritée du Parc des princes.

- Kehrer sorti à la pause -

Qu'importe, ses partenaires d'attaque Di Maria, Neymar et surtout Mbappé, dans tous les bons coups en seconde période, avaient pris les choses en main, bien aidés par un Adrien Rabiot inspiré.

Titulaire pour la première fois de la saison, comme les deux autres champions du monde Kimpembe et Areola, Mbappé a assuré le spectacle et multiplié les actions, frappant au but (29) ou dans le petit filet (63), lançant Neymar dans la surface (64) ou déboulant à toute vitesse côté gauche (87).

Tuchel peut donc compter dès maintenant sur sa pépite, autant que sur son gardien Alphonse Areola.

Battu uniquement sur penalty, le Français a repoussé les tentatives de Cheikh Ndoye (16), de Jeff Reine-Adelaïde (28) et s'est offert une belle parade face à Wilfried Kanga (70e). De bon augure avant le début mi-septembre de la Ligue des champions, lors de laquelle Gianluigi Buffon sera suspendu.

"Avec +Gigi+, ça se passe super bien", a assuré après le match Areola. "Je profite de cette présence, et à moi de grandir à ses côtés", a-t-il encore dit à propos de l'ancienne gloire de la Juventus Turin.

Un gardien d'attaque, une attaque de feu: les Parisiens ont affiché un visage séduisant samedi, à l'exception de Kehrer qui a manqué son baptême du feu...

Recruté à prix d'or cet été (37 millions d'euros selon la presse allemande), l'ancien joueur de Schalke 04 a coûté cher à ses partenaires en concédant un penalty très tôt dans le match, récoltant un carton jaune au passage.

"C'est très important qu'il s'adapte à notre système et à nos principes et j'ai confiance dans le fait qu'il va s'améliorer", a expliqué Tuchel qui l'a remplacé dès la pause pour "ne pas prendre de risque".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.