DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

GP de Belgique: abandon d'Alonso, Hülkenberg et Leclerc après un gros crash au départ

Vous lisez:

GP de Belgique: abandon d'Alonso, Hülkenberg et Leclerc après un gros crash au départ

GP de Belgique: abandon d'Alonso, Hülkenberg et Leclerc après un gros crash au départ
Taille du texte Aa Aa

L'Espagnol Fernando Alonso (McLaren), l'Allemand Nico Hülkenberg (Renault) et le Monégasque Charles Leclerc (Sauber) ont été impliqués dans un accident spectaculaire, dimanche au départ du Grand Prix de Belgique de Formule 1, ce qui a provoqué leur abandon.

Au premier virage, Hülkenberg, parti 18e, a complètement raté son freinage et percuté Alonso, 14e sur la grille, qui s'est envolé par dessus la monoplace de Leclerc, qui s'élançait de la 12e position.

Cette impressionnante collision en chaîne a mis les trois hommes hors course.

Elle n'est pas s'en rappeler un accident similaire au départ de l'édition 2012 du GP de Belgique, ayant notamment impliqué Romain Grosjean et déjà Alonso.

Autre victime de l'embouteillage au départ, l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull) est rentré au garage aileron arrière abimé après avoir percuté le Finlandais Kimi Raikkönen, dont le pneu arrière droit a crevé et déchapé suite à un contact avec l'Australien. Le pilote de Ferrari a abandonné dans la foulée.

L'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) est parvenu à doubler le leader du championnat, le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), et occupe la tête de la course après 12 tours sur 44 à accomplir.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.