DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Soupçonné de viol, le chanteur marocain Saad Lamjarred en garde à vue à Saint-Tropez

Vous lisez:

Soupçonné de viol, le chanteur marocain Saad Lamjarred en garde à vue à Saint-Tropez

Soupçonné de viol, le chanteur marocain Saad Lamjarred en garde à vue à Saint-Tropez
Taille du texte Aa Aa

Le chanteur marocain Saad Lamjarred, soupçonné de viol, est en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Saint-Tropez, sur la côte d'Azur, depuis dimanche matin, a-t-on appris auprès du parquet de Draguignan (sud-est).

Les faits se se sont déroulés dans un établissement de Saint-Tropez dans la nuit de samedi à dimanche, a déclaré le parquet. Une enquête a été diligentée à la suite de la plainte d'une femme pour "faits caractérisés de viol", a-t-on ajouté de même source.

Saad Lamjarred, 33 ans, est en garde à vue pour 24 heures (une durée éventuellement renouvelable) dans les locaux de la brigade de recherches de Gassin-Saint-Tropez.

La star marocaine, dont les clips ont été visionnés des millions de fois sur internet, avait déjà été mise en examen (inculpée) en octobre 2016 à Paris pour "viol aggravé" et "violences volontaires aggravées" et écrouée.

A la veille d'un concert qu'il devait donner, une femme de 20 ans avait porté plainte, affirmant avoir été agressée quelques heures plus tôt par le chanteur dans la chambre d'hôtel de ce dernier. Défendu par Mes Dupond-Moretti et Jean-Marc Fedida, Saad Lamjarred avait été remis en liberté en avril 2017, sous bracelet électronique, à la suite d'une décision de la cour d'appel de Paris.

En mars dernier, autorisé par la justice française à voyager au Maroc, Saad Lamjarred, célèbre dans le monde arabe pour son titre "Enty" (91 millions de vues sur Youtube), avait lancé la promotion de son dernier single, "Ghazali Ghazali".

Le chanteur a par ailleurs été mis en examen pour "viol" le 11 avril dans une enquête ouverte après la plainte d'une jeune Franco-Marocaine affirmant avoir été agressée et frappée par le chanteur, à Casablanca en 2015.

Il a également été mis en cause aux Etats-Unis dans une affaire de viol présumé datant de 2010, mais les poursuites ont été abandonnées.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.