DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Boxe: Alvarez s'en prend de nouveau à Golovkin, un "hypocrite"

Vous lisez:

Boxe: Alvarez s'en prend de nouveau à Golovkin, un "hypocrite"

Boxe: Alvarez s'en prend de nouveau à Golovkin, un "hypocrite"
Taille du texte Aa Aa

A quelques jours de leurs retrouvailles, le boxeur mexicain Saul "Canelo" Alvarez a jugé son adversaire kazakh Gennady Golovkin "hypocrite", un épisode de plus dans l'escalade verbale entre les deux meilleurs poids moyens en activité.

Alvarez, interrogé sur la popularité revendiquée par son adversaire au Mexique, a estimé que Golovkin n'était guère sincère: "C'est un hypocrite. Peut-être qu'il dit ça pour gagner des fans. Mais si quelque chose de tragique se produisait au Mexique, il ne serait pas là".

"A 36 ans, on ne peut plus rien lui apprendre", a renchéri son entraîneur Eddy Reynoso au sujet de Golovkin, jugé incapable de progresser.

Les propos du clan Alvarez sonnent comme une réponse cinglante aux critiques acerbes de l'entraîneur de Golovkin, qui a récemment raillé l'attitude prétendument passive du Mexicain durant le dernier combat qui a opposé les deux hommes, en septembre 2017, un affrontement conclu sur un nul controversé, de nombreux observateurs jugeant que la victoire aurait dû revenir au Kazakh.

Les relations sont tendues entre les deux clans depuis l'annulation de la revanche dudit combat, initialement prévue en mai et finalement reprogrammée le 15 septembre à Las Vegas.

Un contrôle antidopage positif d'Alvarez avait entraîné le report de la rencontre et la fureur de Golovkin, qui avait accusé son adversaire de tricherie.

"Son équipe ne respecte pas le monde de la boxe. Je n'ai aucun respect pour elle", avait notamment déclaré le boxeur kazakh.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.