EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Top 14: fin de saison pour l'Anglais de Lyon Armitage

Top 14: fin de saison pour l'Anglais de Lyon Armitage
Tous droits réservés 
Par AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

L'arrière anglais de Lyon, Delon Armitage, sorti samedi sur blessure à la 60e minute du match de la 1ère journée de Top 14 LOU-Toulouse (16-16), souffre d'une entorse antéro-externe grave du genou gauche et sa saison est terminée, a annoncé le club lundi.

L'indisponibilité d'Armitage est estimée à dix mois et il sera opéré vendredi par le docteur Bertrand Sonnery-Cottet à l'Hôpital privé Jean-Mermoz de Lyon.

Par ailleurs, le 3e ligne et capitaine du LOU, Julien Puricelli, également touché contre Toulouse, souffre quant à lui d'une entorse acromio-claviculaire de l'épaule droite et son indisponibilité est estimée à entre six et huit semaines.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le football français dégénère, l'OL interdit les déplacement extérieurs à ses supporters

Violences dans les stades français : les acteurs du football et la justice veulent sévir

Wendie Renard : "Le sport féminin mérite le respect"