DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Corée du Nord: la visite de Pompeo annulée en raison d'une lettre de Pyongyang

Vous lisez:

Corée du Nord: la visite de Pompeo annulée en raison d'une lettre de Pyongyang

Corée du Nord: la visite de Pompeo annulée en raison d'une lettre de Pyongyang
Taille du texte Aa Aa

La visite du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo en Corée du Nord prévue le week-end passé a été annulée suite à une lettre de Pyongyang jugée belliqueuse par les autorités américaines, selon le Washington Post.

Le contenu exact de la lettre, signée de la main du général nord-coréen Kim Yong-chol, n'a pas été dévoilé.

Le diplomate en chef américain a reçu la lettre vendredi, l'a montrée au président américain Donald Trump, puis les deux hommes ont décidé d'annuler la visite, a révélé le quotidien américain lundi soir en citant deux responsables américains.

Tout en annulant la visite, Donald Trump a précisé sur Twitter que les progrès quant à la dénucléarisation de la Corée du Nord sont jugés insuffisants.

Cette déclaration fait suite à des compte-rendus indiquant que la Corée du Nord a fait peu voire rien pour démanteler son programme nucléaire, malgré les promesses faites par Kim Jong-un en ce sens lors d'un sommet historique avec le Président des Etats-unis en juin.

M. Trump a également critiqué la Chine, estimant que le pays ne fait pas suffisamment d'efforts pour assurer la dénucléarisation de la péninsule coréenne, mais a laissé la porte ouverte à une future visite de Mike Pompeo à Pyongyang quand la relation économique entre les Etats-Unis et la Chine sera "résolue".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.