DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tottenham: Pochettino n'a jamais pensé à retirer le brassard à Lloris

Vous lisez:

Tottenham: Pochettino n'a jamais pensé à retirer le brassard à Lloris

Tottenham: Pochettino n'a jamais pensé à retirer le brassard à Lloris
Taille du texte Aa Aa

L'entraîneur de Tottenham Mauricio Pochettino a assuré lundi, après la victoire devant Manchester United (3-0), n'avoir jamais songé a retirer le brassard de capitaine à Hugo Lloris, arrêté vendredi pour conduite en état d'ivresse.

"Je n'y ai jamais pensé", a affirmé le technicien argentin, trois jours après que le gardien champion du monde a été inculpé à la suite d'un contrôle de routine au sortir d'une soirée dans un restaurant avec ses compatriotes Olivier Giroud (Chelsea) et Laurent Koscielny (Arsenal).

"J'étais en contact avec lui. Une mauvaise expérience pour lui, il a présenté ses excuses aux fans, au club, à nous, il a montré qu'il était désolé (...)", a-t-il ajouté.

"C'est une leçon pour tout le monde. Il se punit lui-même, il se sent tellement mal, il sait qu'il a fait une énorme erreur", a poursuit Pochettino.

Dans les jours qui ont suivi l'arrestation de Lloris, les médias britanniques avaient évoqué un possible capitanat de l'attaquant Harry Kane, déjà porteur du brassard en sélection anglaise.

Le gardien de Tottenham (31 ans) avait été interpellé à la suite d'un contrôle de routine à Gloucester Place, dans le centre de la capitale britannique, aux environs de 02H20 locales (03H20 françaises) dans la nuit de jeudi à vendredi, selon un porte-parole de la police londonienne.

Inculpé pour conduite en état d'ivresse, "il a été libéré sous caution et comparaîtra devant le tribunal de Westminster le mardi 11 septembre", a-t-il ajouté.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.