DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue europa: Bordeaux n'a pas beaucoup tremblé devant La Gantoise

Vous lisez:

Ligue europa: Bordeaux n'a pas beaucoup tremblé devant La Gantoise

Taille du texte Aa Aa

Bordeaux, parfaitement lancé par un but rapide de Kamano, s'est qualifié pour la phase de poules de la Ligue Europa en venant à bout de La Gantoise (2-0), muet dans cette double confrontation, jeudi soir à l'occasion du barrage retour.

Grâce à ce succès, les Girondins rejoignent Marseille et Rennes qui connaîtront leurs adversaires européens lors du tirage au sort qui se déroulera vendredi.

Dans la continuité de la victoire fondatrice remportée dimanche contre Monaco en L1 (2-1), Éric Bedouet avait décidé de reconduire la même équipe, à l'exception de Koundé, suspendu, remplacé par Lewczuk.

Face à l'ASM, Kamano avait été le héros du match avec un doublé. Il a récidivé ce jeudi en délivrant les siens d'entrée au terme d'une superbe action collective qu'il a lui même initiée, avec dans le déroulé une déviation de Briand pour Lerager qui servait le Guinéen en profondeur avant de frapper du gauche sous le ventre de Kalinic (10e).

Ce but a idéalement lancé les Bordelais, soutenus par un Matmut Atlantique rempli comme rarement et au soutien tout du long.

On attendait aussi confirmation de la bonne adaptation de Kalu, à son aise lui aussi dimanche dernier malgré un penalty manqué. Face à ses anciennes couleurs, l'ailier nigérian a semé plusieurs fois la panique jusqu'à obtenir un penalty pour une faute de Platsun (64e).

Ce n'est pas Kamano qui s'est présenté pour la sentence mais Briand qui le transformait sereinement pour le plus grand bonheur de Bedouet, dont l'intérim réussi sur le banc devrait prendre fin durant la trêve internationale.

- Meeting de supporters -

Pour sa succession, beaucoup de candidatures sont arrivées au Haillan ces derniers jours, mais personne ne sait qui sera chargé de sa désignation entre l'actuelle direction et les Américains de GACP, dans le viseur des Ultramarines.

Avant le match, dans un climat de défiance, le principal groupe de supporteurs bordelais avait organisé un meeting devant le stade pour dénoncer la vente à venir de leur club à ce fonds d'investissement, soutenu financièrement par la société de gestion King Street à l'entourage et aux pratiques troubles.

La Gantoise, qui avait fait si mal à Lyon il y a trois saisons en Ligue des champions, n'a pas réussir à forcer le coffre fort aquitain, bien gardé par le colosse Brésilien Pablo.

Elle a pourtant essayé à l'image de son meneur Chakvetadze qui a fait passer des frissons à chaque accélération notamment quand il s'est déporté sur sa gauche avec une frappe déviée par le talon de Palencia qui a fini sur l'arête de Costil (21e), soulagé par ailleurs d'avoir vu passer deux têtes de Plastun (13e, 17e) hors de son cadre.

Si les Buffalos ont eu la maîtrise après l'ouverture du score, ils ont aussi pu compter sur leur gardien Kalinic, auteur d'une belle envolée sur un coup franc de Kalu, mais surtout d'un arrêt réflexe alors qu'il était pris à contre pied sur une reprise de Briand, servi en retrait par Tchouameni (37e).

Après une alerte à la reprise -frappe à bout portant de Yaremchuk repoussée par Lewczuk- les Girondins sont passés en mode gestion dès qu'ils ont compté deux buts d'avance, Costil restant vigilant jusqu'au bout sur une dernière tête de Kvilitaia (77e).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.