DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barrage rompu en Birmanie: quatre morts, trois disparus

Vous lisez:

Barrage rompu en Birmanie: quatre morts, trois disparus

Barrage rompu en Birmanie: quatre morts, trois disparus
Taille du texte Aa Aa

La rupture d'un barrage causée par d'intenses pluies de mousson en Birmanie a fait quatre morts et trois disparus, selon un premier bilan des autorités vendredi, deux jours après le drame.

"Quatre personnes ont été tuées et trois sont portées disparues après les inondations", a déclaré à l'AFP Phyu Lei Lei Tun, responsable du ministère des Affaires sociales.

Les sauveteurs birmans continuaient vendredi de secourir les derniers rescapés toujours piégés dans leurs maisons cernées par les eaux, selon des journalistes de l'AFP sur place.

La rupture d'une large portion du barrage Swar Chaung mercredi matin est due selon les autorités au fait que le système d'évacuation du barrage a été endommagé par les pluies.

"Plus de 36.000 personnes sont désormais réparties dans 68 camps", a précisé le ministère des Affaires sociales.

Au total, plus de 63.000 personnes ont été touchées par le désastre, mais nombre d'entre elles ont trouvé des solutions de logement alternatifs, notamment dans des monastères bouddhistes.

Cette rupture survient quelques semaines après d'importantes inondations dues aux pluies de la mousson, qui avaient déjà forcé 150.000 personnes à fuir leur foyer en Birmanie.

En Asie du Sud-Est, la saison annuelle de la mousson s'étend généralement de juin à novembre.

Le Laos, pays voisin de la Birmanie, a également subi le mois dernier des pluies torrentielles qui ont entraîné la rupture d'un barrage, provoquant la mort d'au moins 35 personnes, de nombreux disparus et des milliers de personnes réfugiées dans des abris temporaires.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.