DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une actrice de la série "Urgences" tuée par la police près de Los Angeles

Vous lisez:

Une actrice de la série "Urgences" tuée par la police près de Los Angeles

Une actrice de la série "Urgences" tuée par la police près de Los Angeles
Taille du texte Aa Aa

Vanessa Marquez, une actrice de la célèbre série américaine "Urgences", a été abattue par la police au moment où elle brandissait ce qui s'est avéré être un pistolet à air comprimé, ont annoncé vendredi les autorités.

Les policiers intervenaient à la demande du propriétaire de la maison de Pasadena, près de Los Angeles, où vivait l'actrice de 49 ans. A leur arrivée, Mme Marquez présentait des signes de troubles mentaux, a relaté Joe Mendoza, des services du shérif de Los Angeles.

Les policiers et un professionnel de santé lui ont d'abord parlé "pendant plus d'une heure et demi pour tenter de lui proposer une assistance médicale", a continué le policier.

"Elle s'est ensuite munie d'une arme de poing et l'a pointée vers les agents, et à ce moment-là la police a tiré", a-t-il expliqué, ajoutant que les autorités ont ensuite "vérifié l'arme et ils ont découvert que c'était un type d'arme à air comprimé qui ressemblait à un pistolet semi-automatique".

Vanessa Marquez interprétait l'infirmière Wendy Goldman dans la série "Urgences" de 1994 à 1997, aux côtés notamment de George Clooney, et avait aussi fait des apparitions dans d'autres programmes comme "Seinfeld" et "Melrose Place".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.