DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : dix blessés dans un incendie dans une raffinerie

Vous lisez:

Allemagne : dix blessés dans un incendie dans une raffinerie

Allemagne : dix blessés dans un incendie dans une raffinerie
Taille du texte Aa Aa

Dix personnes ont été blessées samedi dans l'explosion puis l'incendie désormais sous contrôle d'une raffinerie du sud de l'Allemagne en Bavière qui avait contraint près de 2.000 habitants à évacuer temporairement leur habitation.

Près de 600 personnes, pompiers, services de secours et policiers, ont été mobilisées. Le feu est désormais en grande partie éteint, a précisé la police locale. Le dernier bilan faisait état d'au moins huit blessés.

La police a en outre précisé "qu'aucune pollution dangereuse" n'avait été détectée, permettant de lever les avertissements donnés un peu plus tôt dans ce sens.

L'explosion, dont l'origine reste toujours inconnue, s'est produite dans un secteur de production de gaz et d'essence liquides de la compagnie Bayernoil peu avant 05H30 (03H30 GMT).

Les blessés sont tous des employés de la raffinerie, située à une quinzaine de kilomètres d'Ingolstadt, le long du Danube. Parmi eux, quatre, dont un dans un état grave, ont dû être hospitalisées, a précisé la police.

Selon la chaîne de radio-télévision publique locale Bayerischer Rundfunk, "l'onde de choc a été ressentie sur plusieurs kilomètres" lors de l'explosion et un épais nuage de fumée s'est répandu dans le secteur. Plusieurs magasins ont ainsi vu leur devanture en verre brisée, selon des images circulant sur Twitter.

D'autres images circulant sur les réseaux sociaux montrent d'importantes flammes s'élever au-dessus de la raffinerie aux premières lueurs du jour.

De nombreux habitants et curieux, réveillés la matin par l'explosion sur le site, se sont rendus dans les champs entourant la raffinerie pour observer l'intervention des secours.

- "Situation détendue" -

Quelque 1.800 habitants des localités de Vohburg et Irsching, où se trouve la raffinerie, ont été un temps évacués par mesure de sécurité et conduits vers des gymnases aux alentours.

Toutefois quatre heures après l'explosion environ, l'intensité du nuage de fumée au-dessus du site avait déjà beaucoup baissé, permettant aux secours d'autoriser le retour à leur domicile des personnes évacuées.

"La situation s'est un peu détendue et du coup l'évacuation des résidents aux alentours n'est plus nécessaire", a souligné un porte-parole de la police.

Environ 400 hommes du feu ont été mobilisés et les autorités locales avaient déclenché un plan "catastrophe".

Les secours ont aussi invité la population à "garder portes et fenêtres fermées en raison de la fumée" dans un rayon de 20 kilomètres autour du foyer de l'incendie.

La compagnie locale Bayernoil, propriétaire de la raffinerie de Vohburg, emploie 790 personnes sur deux sites en Bavière.

Elle produit différents carburants, dont de l'essence, du diesel et du fioul domestique, ainsi que du bitume, avec une capacité de traitement de pétrole brut de 10,3 millions de tonnes par an, selon son site internet.

Le dernier incendie répertorié dans une raffinerie en Allemagne, en juillet 2017 dans un site de la compagnie Shell, n'avait pas fait de blessé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.