DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'évêque des funérailles d'Aretha Franklin s'excuse auprès d'Ariana Grande

Vous lisez:

L'évêque des funérailles d'Aretha Franklin s'excuse auprès d'Ariana Grande

Ariana Grande au Greater Grace Temple de Detroit, Michigan, le 31 août 2018
@ Copyright :
Angela Weiss
Taille du texte Aa Aa

L'évêque Charles Ellis, pasteur au Greater Grace Temple qui a accueilli les funérailles d'Aretha Franklin à Detroit vendredi, a présenté ses excuses à Ariana Grande après avoir "dépassé les bornes" en touchant de manière inadaptée la star de la pop pendant la cérémonie.

Ariana Grande, jeune star de 25 ans, a interprété le classique d'Aretha Franklin "(You Make Me Feel Like) A Natural Woman" lors de ce long et vibrant hommage rendu à la "Reine de la Soul", décédée à 76 ans le 16 août, des suites d'un cancer du pancréas.

Après sa prestation, elle a été félicitée sur scène par l'évêque Charles Ellis, qui lui a passé la main dans le dos et l'a serrée de près.

Les images montrent que la main du pasteur touchait la poitrine de la chanteuse.

"Je ne penserais jamais à toucher le sein de quiconque", a-t-il déclaré aux médias américains, des propos confirmés à l'AFP samedi par le Greater Grace Temple.

Le responsable religieux a également reconnu avoir peut-être "dépassé les bornes".

Il s'est également excusé pour ses commentaires sur le nom de la pop star.

"Quand j'ai vu Ariana Grande sur le programme, j'ai cru que c'était un nouveau choix sur le menu de Taco Bell", une chaine de fast-foods mexicains populaire aux Etats-Unis, avait-il déclaré.

La cérémonie a duré près de huit heures vendredi pour rendre un dernier hommage, en musique, à la légendaire chanteuse américaine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.