DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: Montpellier se réveille aux dépens de La Rochelle

Vous lisez:

Top 14: Montpellier se réveille aux dépens de La Rochelle

Top 14: Montpellier se réveille aux dépens de La Rochelle
Taille du texte Aa Aa

Gros soulagement: Montpellier s'est partiellement rassuré en s'imposant (36-14) devant La Rochelle, samedi au GGL Stadium lors de la deuxième journée du Top 14.

L'équipe de Vern Cotter obtient ainsi sa première victoire de la saison et efface le faux pas initial devant Castres (20-25), subi dimanche. Avant d'aborder deux déplacements consécutifs à Bordeaux et Lyon, elle se replace provisoirement à la 4e place.

Même si le MHR était à nouveau singulièrement handicapé par les blessures de Louis Picamoles, Fulgence Ouedraogo, Nemani Nadolo... ou encore Bismarck Du Plessis et Aaron Cruden, autant de titulaires, il a affiché un tout autre d'état d'esprit, notamment lors d'une première période très aboutie.

La Rochelle (8e), vainqueur laborieux la semaine passée devant le promu Grenoble (28-21), cherche encore ses repères dans l'après-Collazo, parti en fin de saison passée en claquant la porte.

Emmené par sa recrue phare: le Sud-Africain Johan Goosen, positionné cette fois à l'ouverture en remplacement du néo-zélandais Cruden touché au mollet, Montpellier a été plus tranchant dans le jeu et a fait cavalier seul en première période. Souverain en conquête, agressif en défense, il a construit son succès avec pragmatisme, autorité et opportunisme. En effet, il a exploité l'indiscipline des Rochelais pour inscrire tout d'abord trois pénalités par le demi de mêlée sud-africain Ruan Pienaar, avant de parachever sa domination par deux essais de ses trois-quarts Yvan Reilhac (33) et Vincent Martin (40+3).

Transparent en première période, La Rochelle s'est révolté après la pause pour marquer deux essais, l'un très tôt par son ouvreur Jérémy Sinzelle (47), l'autre par l'ailier Marc Andreu (64).

Dans l'intervalle, Montpellier s'était mis à l'abri par un essai de son deuxième ligne sud-africain Paul Willemse (60), avant d'en ajouter un second à cinq minutes de la fin par le talonneur Romain Ruffenach (75). Il ne lui manquait que le point du bonus offensif pour que sa réhabilitation soit totale.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.