DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ultra Trail du Mont Blanc: Jornet renonce à mi-parcours suite à une pîqure d'abeille

Vous lisez:

Ultra Trail du Mont Blanc: Jornet renonce à mi-parcours suite à une pîqure d'abeille

Ultra Trail du Mont Blanc: Jornet renonce à mi-parcours suite à une pîqure d'abeille
Taille du texte Aa Aa

L'Espagnol Kilian Jornet, star de la course en montagne, a dû abandonner samedi à mi-parcours de l'Ultra Trail du Mont Blanc (UTMB) suite à une réaction allergique après avoir été piqué par une abeille à un pied.

Le triple vainqueur (2008, 2009, 2011) de la légendaire course d'endurance autour du Mont-Blanc s'est arrêté à 84,8 km, au refuge de Bertone (Italie), vers 03h00 du matin (01h00 GMT) après avoir tenu sa place dans le trio de tête depuis le départ à 18h00 (16h00) vendredi à Chamonix.

Dans un post sur sa page Facebook, il a expliqué avoir été piqué par une abeille 3 heures avant le départ de la course.

"Je suis allergique aux piqures d'abeille et mon pied s'est mis à réagir immédiatement. J'ai pris des médicaments pour ne pas avoir de problèmes majeurs et avec le docteur nous avons essayé de réduire l'inflammation et la douleur pour que je puisse courir", écrit-il.

"Mais depuis le départ, j'ai ressenti des trucs bizarres à l'estomac et dans la poitrine", poursuit-il.

"Après Courmayeur, j'ai eu une réaction allergique très lourde, des difficultés à respirer, des nausées, des douleurs à la poitrine", raconte Jornet, qui souligne que ce qui "est génial dans la course c'est que rien n'est écrit d'avance".

Le super champion s'alignait après avoir été battu pour la première fois l'an dernier sur l'UTMB par le Français François D'haene, venu à bout des 168 km et 10.000 m de dénivelé positif en 19h01.

C'est le 2e coup dur cette année en course pour Jornet. En mars, il a été victime d'une fracture du péroné lors d'une compétition de ski alpinisme. Il avait signé un retour gagnant début juillet lors du Marathon du Mont Blanc, une vallée qu'il connaît par coeur pour y avoir vécu durant 7 ans.

Il a ensuite brillamment enchaîné avec une victoire rapide sur la couse Sierra-Zinal. Cinq jours avant de prendre le départ de l'UTMB, il s'offrait un record sur une course très technique, le Trofeo Kima.

C'est le Français Xavier Thévenard, déjà double vainqueur (2013, 2015), qui est en tête à mi-parcours de la 16e édition de l'UTMB.

Le vainqueur pourraît couper la ligne d'arrivée entre 13h00 et 14h00 (11h00 et 12h00 GMT) à Chamonix.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.