DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

GP d'Italie: Grosjean disqualifié pour voiture non-conforme, Haas fait appel

Vous lisez:

GP d'Italie: Grosjean disqualifié pour voiture non-conforme, Haas fait appel

Romain Grosjean en conférence de presse à Monza le 30 août 2018
@ Copyright :
ANDREJ ISAKOVIC
Taille du texte Aa Aa

Le Français Romain Grosjean (Haas), qui s'était classé 6e du Grand Prix d'Italie dimanche, a été disqualifié à cause d'une voiture non-conforme, décision dont son équipe a fait appel dans la soirée.

Les commissaires de course ont constaté, suite à une réclamation de l'écurie Renault, que les angles des extrémités avant du plancher de la monoplace du Français n'étaient pas réglementaires.

Grosjean perd donc le bénéfice des huit points inscrits. En conséquence, Haas rétrograde à la cinquième place du classement des constructeurs, derrière Renault, avec laquelle il aurait sinon partagé la quatrième place.

Dans la soirée, l'écurie américaine a annoncé qu'elle faisait appel.

"Nous ne sommes pas d'accord avec la décision des commissaires de course de pénaliser notre équipe. Nous pensons fortement que notre sixième place au Grand prix d'Italie doit être conservée. Nous faisons appel de la décision des commissaires de course", a déclaré le patron sportif de Haas, Guenther Steiner, cité dans un Tweet de l'équipe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.