DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jeux asiatiques: la nageuse japonaise Ikee, 1re femme meilleure athlète des Jeux

Vous lisez:

Jeux asiatiques: la nageuse japonaise Ikee, 1re femme meilleure athlète des Jeux

Jeux asiatiques: la nageuse japonaise Ikee, 1re femme meilleure athlète des Jeux
Taille du texte Aa Aa

La révélation de la natation japonaise Rikako Ikee, qui a décroché six médailles d'or aux Jeux asiatiques à Jakarta, un record, est devenue aussi la première femme à être désignée Meilleur athlète (MVP) dans cette compétition.

"On a toujours pensé qu'en natation c'était plus facile de gagner des médailles avec le nombre d'épreuves (au programme) mais devenir la première Japonaise à en remporter six en or... Cela a donné une place à la natation japonaise sur la carte", a déclaré Ikee lors de la dernière journée des Jeux dimanche. Des résultats de bon augure à deux ans des Jeux olympiques de Tokyo.

La jeune Japonaise s'est emparée des titres sur 50 m et 100 m papillon, 50 m et 100 m libre ainsi que dans les relais 4x100 m libre et 4x100 m 4 nages. Elle totalise huit médailles avec les deux d'argent décrochées avec les relais 4x200 m libre et 4x100 m 4 nages mixte.

La collecte record de Ikee en Indonésie est d'autant plus impressionnante qu'elle a été réalisée dans la foulée des Championnats Pan Pacifiques où elle avait glané une médaille d'or, deux d'argent et une de bronze.

Ikee a également évoqué les Championnats du monde 2019 à Gwangju (Corée du Sud) comme son prochain grand rendez-vous. "Je n'ai pas encore gagné un titre mondial et c'est mon prochain objectif", a-t-elle confié.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.