DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trophée des champions de hand: Montpellier commence fort

Vous lisez:

Trophée des champions de hand: Montpellier commence fort

Trophée des champions de hand: Montpellier commence fort
Taille du texte Aa Aa

Montpellier a commencé fort la saison de handball en remportant le Trophée des champions grâce à une nette victoire sur Saint-Raphaël, 32 à 27, en finale dimanche à Montbéliard.

C'est la troisième fois que le champion d'Europe en titre gagne cette compétition rassemblant les quatre premiers du championnat précédent. Leur dernier succès datait de 2011.

Le week-end a été marqué par l'échec du Paris SG, champion de France sortant, battu par Saint-Raphaël en demi-finale, puis encore par Nantes (aux jets de sept mètres) pour la troisième place dimanche. Montpellier avait éliminé le "H" samedi à l'issue d'une première série de penaltys.

Plus petite écurie du tournoi, Saint-Raphaël rappelait pourtant un très mauvais souvenir aux Montpelliérains. C'est en s'inclinant dans le Var, lors de l'avant-dernière journée, que l'équipe de Patrice Canayer avait laissé échapper le titre de champion de France au mois de mai.

Cette fois-ci, les champions d'Europe ont facilement maîtrisé les finalistes de la Coupe de l'EHF. Le MHB est passé devant au score avant la 10e minute et a navigué avec une avance confortable de trois à six longueurs.

L'une des belles satisfactions a été la performance de Mathieu Grébille. L'ancien grand espoir du hand français, dont la progression a été freinée par une série de blessures, a été élu MVP de la finale avec huit buts (sur neuf tirs). Il avait manqué toute la saison dernière à la suite d'une opération à l'épaule.

Le pivot égyptien Mohamed Mamdouh a ajouté quatre buts pour Montpellier, tout comme le Lituanien Jonas Truchanovicius. Du côté de Saint-Raphaël, le Biélorusse Vadim Gayduchenko et l'Espagnol Daniel Sarmiento a été le plus efficace avec sept et six buts.

Montpellier a fait le plein de confiance avant de lancer sa campagne de Starligue dès jeudi par un match difficile à Aix-en-Provence, avec un effectif presque inchangé à l'exception du départ du pivot Ludovic Fabregas pour Barcelone.

"C'est une satisfaction, même si ce n'est pas un objectif majeur de la saison. Ca montre qu'on a bien travaillé pendant la préparation mais ça ne présage pas de la suite. Il ne faut pas tomber dans l'euphorie, le vrai travail commence maintenant", a déclaré au micro de BeinSports le gardien Vincent Gérard, auteur de sept arrêts en une mi-temps.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.