DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

IndyCar: Sato surprend au GP de Portland, Dixon s'arrache

Vous lisez:

IndyCar: Sato surprend au GP de Portland, Dixon s'arrache

IndyCar: Sato surprend au GP de Portland, Dixon s'arrache
Taille du texte Aa Aa

Le Japonais Takuma Sato (Rahal Letterman Lanigan) a remporté le Grand Prix de Portland au terme d'une improbable remontée dimanche, tandis que le Néo-Zélandais Scott Dixon (Chip Ganassi) s'est rapproché du titre de champion IndyCar en arrachant la 5e place.

Sato a signé à 41 ans la troisième victoire de sa carrière, la première depuis les 500 miles d'Indianapolis en 2017, en s'élançant en 20e position sur la grille de départ.

Le Japonais, passé par la Formule 1, a sorti le grand jeu lors de l'avant-dernière course de la saison émaillée d'accidents, d'interruptions et de rebondissements.

Grâce à une stratégie de ravitaillement agressive, il a résisté au retour de l'Américain Ryan Hunter-Reay (Andretti), 2e à moins d'une seconde, tandis que le Français Sébastien Bourdais (Dale Coyne) a complété le podium.

Si le Japonais affichait un grand sourire, Dixon ne cachait pas son soulagement: parti en 11e position, il est en effet passé tout près de la catastrophe dès le premier tour lorsqu'il s'est retrouvé au beau milieu d'un accrochage emportant devant lui cinq voitures et qu'il en est sorti miraculeusement sans trop de casse.

"Avec le nuage de poussière, je ne voyais absolument rien. J'ai senti des chocs, les suspensions ont été touchées et la voiture ne réagissait pas comme d'habitude", a-t-il admis.

Reparti en 21e position, il avait alors virtuellement perdu la première place au classement général du Championnat IndyCar au profit de l'Américain Alexander Rossi (Andretti).

Malgré une pénalité pour excès de vitesse dans les stands, Dixon a refait peu à peu son retard et a profité d'une suspension de course à 23 tours de l'arrivée pour passer devant Rossi à la faveur d'un passage par les stands mieux négocié.

"C'est comme si j'avais gagné, c'est vraiment une journée importante après une course vraiment folle", a constaté le quadruple champion IndyCar (2003, 2008, 2013, 2015).

Grâce à cette 5e place, il compte désormais 29 points d'avance sur Rossi, finalement 8e, et 87 points d'avantage sur Will Power (Penske).

L'Australien, parti en pole, est le grand perdant de la journée: il a terminé à la 21e place et accuse 87 points de retard sur Dixon avant la dernière course de la saison, le 16 septembre à Sonoma, où les points seront doublés.

Power et son coéquipier Josef Newgarden, champion en titre, conservent mathématiquement leurs chances d'être sacrés, mais la course au titre n'est plus qu'un duel entre Dixon et Rossi.

Côté français, Bourdais est monté pour la deuxième fois de la saison sur le podium, six mois après sa victoire dans la manche inaugurale, et Simon Pagenaud (Penske), parti en 22e position, s'est classé 6e.

jr/dep

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.