DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Escalade: Les as de la grimpe se préparent pour les JO

Vous lisez:

Escalade: Les as de la grimpe se préparent pour les JO

Championnats du monde d'escalade 2016, à Paris
@ Copyright :
MIGUEL MEDINA
Taille du texte Aa Aa

Dans 2 ans, un champion et une championne olympiques d'escalade seront sacrés pour la première fois. Spectaculaire et jeune, la discipline a séduit les JO, qui lui ouvrent la porte en 2020 avec un format hybride, testé lors des Mondiaux-2018 à Innsbruck.

Grimper 15 mètres en moins de dix secondes (épreuve de vitesse), se frayer une voie sur une paroi ardue (la difficulté) ou jouer de technique en sautant sans corde sur des prises sur des blocs (le bloc): voilà tout l'art de l'escalade de haut niveau. Trois épreuves en salle au programme des Championnats du monde, de jeudi à dimanche 16 septembre.

Et c'est lors du dernier jour du grand rendez-vous mondial que sera testé pour la première fois le format entériné pour les jeux olympiques de Tokyo en 2020, le combiné.

Aux JO, seul un titre chez les dames et un titre chez les messieurs sera décerné. La Fédération internationale d'escalade (IFSC) a donc dû plancher sur une épreuve qui donnerait une chance à tous. Elle a opté pour cette épreuve combinée: les athlètes débuteront par la vitesse (en duel) puis s'illustreront sur 4 blocs avant une voie de difficulté.

Un peu à la manière du concours général en gymnastique artistique.

- Le combiné aux Jeux -

"Ce système favorise les spécialistes. Il faut être fort dans une discipline, être bon dans une 2e et minimiser les dégâts dans la 3e", explique à l'AFP le directeur national technique (DTN) de l'équipe de France, Pierre-Henri Paillasson alors que la France a contribué à l'élaboration de cette épreuve combinée.

Le format olympique s'inspire d'une épreuve déjà existante, appelée également 'combiné', mais qui désigne un vainqueur uniquement aux points parmi les athlètes ayant concouru sur les 3 épreuves. Là, il s'agit d'une épreuve en confrontation directe.

"On est dans l'inconnu car nous n'avons pas encore beaucoup d'expérience sur le combiné. Ces Championnats du monde vont être importants car ils vont nous permettre de voir ceux qui vont jouer le combiné pour Tokyo et ceux qui sont bons", souligne Paillasson.

L'Autriche, terre dédiée depuis toujours à la pratique de l'escalade, inaugurera donc la formule JO.

Le menu sera servi lors du dimanche de clôture. L'épreuve mettra aux prises les 6 meilleurs au classement général final des 3 épreuves (vitesse, bloc et difficultés).

Le grand favori dans ce nouveau jeu est assurément le Tchèque Adam Ondra, triple champion du monde en titre en difficultés et créateur d'une voie inédite et incroyable sur la grotte Flatanger en Norvège (une voie 9C) il y a un an. La superstar de l'escalade est également brillant en bloc. Seul léger bémol, la vitesse. Mais il n'est pas le seul.

- Sésames dans 1 an -

"Dans beaucoup de pays, la vitesse est la 3e roue du carrosse. Il s'agit pourtant de l'épreuve d'escalade la plus aboutie. C'est facile à comprendre, le classement est vite fait, la voie est toujours la même quelque soit la compétition. La vitesse a permis d'universaliser l'escalade et de faire entrer le sport aux jeux Olympiques", relève Paillasson.

Le format olympique remet donc la vitesse à niveau avec les 2 autres épreuves, d'autant que les premières compétitions internationales disputées au début des années 80 l'ont été uniquement en vitesse. Puis s'est ajouté la difficulté avant que ne se greffe le bloc.

L'escalade promet donc de livrer un superbe show aux Jeux en 2020 à Tokyo même si le casting n'est pas encore connu.

Ils ne seront guère plus de 20 chez les garçons et 20 chez les dames. Les premiers sésames seront délivrés lors des Mondiaux-2019 au Japon avec 7 places, puis 6 places seront accordées lors d'un tournoi qualificatif en France. Les 5 champions par continent seront retenus, en plus d'une place pour le pays hôte et d'une wild-card.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.