DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: Garbajosa en première ligne avec La Rochelle

Vous lisez:

Top 14: Garbajosa en première ligne avec La Rochelle

Top 14: Garbajosa en première ligne avec La Rochelle
Taille du texte Aa Aa

Près de quatre mois après le départ subit de son manager Patrice Collazo, La Rochelle a confié en partie son destin à son ancien adjoint et ami Xavier Garbajosa, déterminé à maintenir la flamme dans la cité portuaire.

L'ancien trois-quart international, entraîneur des arrières rochelais, l'a reconnu lui même, l'intersaison a été compliquée. "Ca n'a pas été un bon moment à vivre, je le dis franchement, affirmer le contraire serait faux, confiait-il lors de sa rentrée médiatique en juillet. Maintenant, la page a été tournée, difficilement, et je préfère me concentrer sur ce qui arrive parce que l'on va avoir beaucoup de travail".

Le début de saison l'a confirmé: avant de se déplacer samedi à Toulouse pour le compte de la 3e journée de Top14, les Maritimes ont poussivement dominé le promu Grenoble à domicile (28-21) avant de chuter lourdement à Montpellier (36-14).

Le départ de Collazo a laissé un vide à La Rochelle et auprès de Garba: le Varois était venu le chercher en 2014 et ils ont donc partagé l'ascension fulgurante en Top 14, avec en points d'orgue une demi-finale en 2017 (perdue contre Toulon) et des parcours prometteurs sur la scène continentale (demi-finale du Challenge européen en 2017 puis quart de finale de Coupe d'Europe dès la première participation). Avant que tout s'écroule.

- "L'institution en a pâti" -

Sportivement, il n'y avait rien de déshonorant à finir 7e, aux portes de la qualification pour les playoffs, vu la concurrence exacerbée. Malheureusement, une brouille technique -- un conflit entre Collazo et le spécialiste de la touche, le Géorgien Akvsenti Giorgadze, que Garbajosa a soutenu -- a eu raison de la solidité d'un staff qu'on pensait lié et hermétique à toute tension, mais aux divergences finalement bien plus profondes.

"Ma relation avec Patrice, elle était antérieure au cadre professionnel, elle était d'abord amicale", rappelle Garbajosa, en utilisant l'imparfait et sans préciser s'ils se sont reparlé depuis.

De cet épisode, le Toulousain garde surtout l'amertume d'avoir écorné l'image du club. "L'institution en a pâti, c'est regrettable. Le reste, ça fait partie des aléas d'une vie professionnelle".

Le bâtisseur Collazo est, depuis, retourné dans sa Rade toulonnaise après sept ans de vie passionnée chez les Maritimes, et Garbajosa poursuit la sienne en jaune et noir.

Il lui a été adjoint Grégory Patat, l'ex-entraîneur des Espoirs dont l'expérience se limitait jusqu'à présent à la Pro D2 (Auch, Perpignan). En attendant l'arrivée en novembre d'un futur directeur du rugby, le Néo-Zélandais Jono Gibbes, passé par l'encadrement du Leinster et de Clermont et qui manageait encore l'Ulster en mai dernier.

- Simplicité et pragmatisme -

D'ici là, la mission du duo Garba-Patat sera de "mener l'équipe vers le meilleur classement" en tentant de trouver le bon équilibre, de protéger l'héritage.

"Il ne faut surtout pas s'éparpiller avec ça", prévient Garbajosa, ouvert au partage de la communication vers l'extérieur, tout le contraire de Collazo qui avait subtilisé la parole pendant des années.

"On se répartit les rôles au feeling", confirme Patat. Entre les deux, personne ne semble tirer la couverture, "c'est au ressenti, des fois je suis posé, des fois je gueule, c'est la situation qui l'explique", poursuit le désormais chargé des avants.

Il va falloir un peu de temps pour que les fils se nouent, le début de saison en atteste. Aussi, ardent défenseur d'un système de jeu exigeant et ambitieux, coûteux sur le plan énergétique, Garbajosa vise aujourd'hui la simplicité et le pragmatisme.

"On va faire simple avant de faire compliqué, résume-t-il. Ce n'est pas péjoratif de dire ça, c'est la réalité. On ne peut pas amuser la galerie sans avoir la maîtrise de nos gestes, de nos timings et de nos courses".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.