DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

US Open - Del Potro en demi-finale, comme en 2017

Vous lisez:

US Open - Del Potro en demi-finale, comme en 2017

Tennis - Grand Slam Tournaments - US Open - Day 9
@ Copyright :
TIMOTHY A. CLARY
Taille du texte Aa Aa

L'Argentin Juan Martin Del Potro, N.3 mondial, s'est qualifié comme il y a un an pour les demi-finales de l'US Open en maîtrisant le géant américain John Isner (11e) en quatre sets 6-7 (5/7), 6-3, 7-6 (7/4), 6-2, mardi à New York.

Fort du meilleur classement de sa carrière et laissé en paix par ses poignets qui l'ont tant fait souffrir, Del Potro (29 ans) affrontera le N.1 mondial Rafael Nadal ou l'Autrichien Dominic Thiem, N.9 mondial, pour une place en finale. C'est à Flushing Meadows que le grand Argentin (1,98 m) a remporté son unique trophée en Grand Chelem, en 2009.

Contre Isner (2,08 m), "Delpo" a su surmonter la frustration d'un premier set perdu sans avoir concédé la moindre balle de break, au jeu décisif. C'est la première manche qu'il lâchait depuis le début de la quinzaine.

Une fois parvenu à breaker en début de deuxième set (3-1), il n'a plus lâché les commandes de la partie. Même s'il a dû patienter jusqu'au tie-break pour boucler le troisième et a dû écarter trois balles de break dans les deux dernières manches, avant de s'imposer en 3h31 min.

"Je suis tellement content d'atteindre une nouvelle demi-finale dans mon tournoi préféré. C'était un match épique, je m'en suis sorti grâce à mon service à quelques moments décisif du match", s'est félicité Del Potro, qui a encore pu compter sur les encouragements sonores et chantés de son groupe d'amis d'enfance, venus spécialement de Tandil, sa ville natale, et fidèles au poste.

Au fil du tournoi, "Delpo", vainqueur de son premier titre en Masters 1000 à Indian Wells mi-mars, s'affirme comme un prétendant de plus en plus sérieux au trophée.

A quelques jours de ses trente ans, l'Argentin va disputer sa deuxième demi-finale en Grand Chelem de la saison, après Roland-Garros. Il s'est arrêté en quarts de finale à Wimbledon. A chaque fois, c'est face à Nadal qu'il a plié.

Il y a un an à Flushing Meadows, c'est également le Majorquin qui l'avait stoppé dans le dernier carré (4-6, 6-0, 6-3, 6-2), en route vers son troisième sacre à l'US Open.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.