DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: Clermont-Paris, comme on se retrouve

Vous lisez:

Top 14: Clermont-Paris, comme on se retrouve

Top 14: Clermont-Paris, comme on se retrouve
Taille du texte Aa Aa

Ils étaient à la dérive la saison passée, ils sont de nouveau en haut de l'affiche: Clermont et le Stade Français se retrouvent samedi lors de la 3e journée du Top 14 pour garder la tête du classement, dont Toulon voudra quitter la queue dimanche contre Castres.

SAMEDI

(14h45) Bordeaux-Bègles - Montpellier. L'UBB avait commencé fort contre Toulon (victoire 41-19) mais elle est retombée dans ses travers, ceux d'une formation qui peine depuis des années à enchaîner les performances et à se hisser dans le haut de tableau, au Stade Français (défaite 20-8). La venue de Montpellier, poids lourd plus nettement plus à l'aise à domicile, arrive à point nommé pour une remobilisation qui s'est matérialisée par une semaine d'entraînement à huis clos.

(17h00) Toulouse - La Rochelle. Les deux Stades abordent cette confrontation dans des dispositions différentes: les Toulousains ont bien voyagé à Lyon (16-16) et à Grenoble (23-20) et ont tout pour confirmer lors de ce premier match à domicile, tandis que les Rochelais voudront montrer qu'ils ne sont pas rentrés dans le rang depuis la démission de Patrice Collazo, comme leur départ moyen semble le prouver (9e). Pour cela, ils comptent sur leur recrue phare, l'ouvreur néo-zélandais Ihaia West, qui fera ses débuts en jaune et noir.

(19h00) Perpignan - Lyon. L'Usap est au point mort ou presque - un bonus défensif ramené d'Agen - et son infirmerie est déjà bien chargée (Cocagi, Chateau, Mélé, Brown, Sione, Leiataua, Vivalda, Mjekevu). Mais il y avait du mieux dans le jeu contre le SUA et Lyon n'est pas au complet non plus (Armitage, Buttin, Fourie, Beauxis, Puricelli, Ivaldi absents). Le LOU a échoué de peu contre Toulouse (16-16) et à Castres (défaite 19-16) et un premier succès viendrait lancer sa saison.

(19h00) Racing 92 - Agen. Le favori altoséquanais, battu pour la première fois à l'Arena est tombé de très haut face à Clermont (défaite 40-17). Du coup, la rotation majeure d'effectif prévue face au SUA n'aura pas lieu, certains fautifs - notamment les arrières - devant passer au rattrapage pour travailler leurs automatismes. Agen, qui a gagné le match qu'il fallait face à Perpignan (25-23), n'entend pas l'emporter, comme souvent lors de ses déplacements: les cadres sont au repos, seuls deux des derniers titulaires (Metge et Murday) sont reconduits.

(21h00) Clermont - Stade Français. C'est un sommet entre les deux phénix de ce début de saison. Au plus bas la saison passée, l'ASM, champion 2017, et le club parisien, son prédécesseur de 2015, ont profité de leur fin d'exercice précoce (9e et 12e) pour se régénérer. Avec succès jusqu'ici: 9 points sur 10 possibles en deux journées, les deux revenants sont en tête de classement et en pleine forme, surtout Clermont, épatant chez le Racing (victoire 40-17). Le combat entre deux mêlées dominatrices, qui sera marqué par les retrouvailles de Rabah Slimani avec ses ex-coéquipiers, promet particulièrement.

DIMANCHE

(12h30) Grenoble - Pau. Le temps presse pour le FCG, battu à domicile par Toulouse (20-23) et qui a besoin de faire le plein de points au stade des Alpes pour ne pas être distancé dans la course au maintien. La Section, qui a lancé sa saison face à Toulon (20-10), peut montrer qu'elle sait toujours aussi bien voyager que la saison passée, au cours de laquelle elle était allée chercher 5 victoires hors du Hameau.

(16h50) Toulon - Castres. Attention danger pour Patrice Collazo, le nouveau manager de Toulon qui a débuté par deux revers, le premier à domicile face au Racing (9-25). Un nouvel échec et la patience du président Mourad Boudjellal, chez qui la capacité à garder le silence n'est pas un point fort, sera mise à rude épreuve. D'autant que le CO arrive sans pression après avoir réussi ses débuts de champion en titre et adore son rôle de poil à gratter des grosses écuries, déjà endossé avec succès à Montpellier lors de la reprise (succès 25-20).

Samedi

(14h45) Bordeaux-Bègles - Montpellier

(17h00) Toulouse - La Rochelle

(19h00) Perpignan - Lyon

Racing 92 - Agen

(21h00) Clermont - Stade Français

Dimanche

(12h30) Grenoble - Pau

(16h50) Toulon - Castres

Classement: Pts J G N P pp pc dif Bon

1. Clermont 9 2 2 0 0 107 40 67 1

2. Stade Français 9 2 2 0 0 66 23 43 1

3. Castres 8 2 2 0 0 44 36 8 0

4. Toulouse 6 2 1 1 0 39 36 3 0

5. Montpellier 5 2 1 0 1 56 39 17 1

6. Bordeaux-Bègles 5 2 1 0 1 49 39 10 1

7. Racing 92 5 2 1 0 1 42 49 -7 1

8. Pau 4 2 1 0 1 39 51 -12 0

9. La Rochelle 4 2 1 0 1 42 57 -15 0

10. Agen 4 2 1 0 1 48 90 -42 0

11. Lyon 3 2 0 1 1 32 35 -3 1

12. Grenoble 1 2 0 0 2 41 51 -10 1

13. Perpignan 1 2 0 0 2 38 71 -33 1

14. Toulon 0 2 0 0 2 19 45 -26 0

NDLR: Victoire = 4 pts, nul = 2 pts, défaite = 0 pt

Bonus: 1 pt pour une victoire avec 3 essais de plus que l'adversaire, 1 pt pour une défaite de 5 pts ou moins.

En cas d'égalité au classement final, les "points terrain" (victoire, nul, bonus) inscrits lors des confrontations directes prévalent puis, si l'égalité persiste, la différence générale des "points de marque" (scores cumulés).

Les 2 premiers qualifiés pour les demi-finales qui se déroulent, comme la finale, sur terrain neutre.

Les clubs classés de 3 à 6 disputent des barrages pour les demi-finales sur le terrain du mieux classé.

Le dernier en Pro D2.

Le 13e joue un barrage contre le perdant de la finale de Pro D2 sur le terrain de ce dernier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.