DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

GP de Saint-Marin: l'Italien Romano Fenati suspendu deux courses en Moto2

Vous lisez:

GP de Saint-Marin: l'Italien Romano Fenati suspendu deux courses en Moto2

L'Italien Romano Fenati lors du GP de Rép. tchèque le 3 août 2018
@ Copyright :
Michal CIZEK
Taille du texte Aa Aa

L'Italien Romano Fenati (Kalex) a été suspendu pour les deux prochaines courses de Moto2 après un geste dangereux commis lors du GP de Saint-Marin dimanche, ont annoncé les commissaires de course.

Ils avaient infligé un drapeau noir au pilote de 22 ans, disqualifié au 23e tour pour avoir volontairement touché la poignée de frein de la moto de son compatriote Stefano Manzi (Suter).

Ce dernier a écopé de six places de pénalité sur la grille du prochain GP car les commissaires ont estimé qu'il avait contraint Fenati à quitter la piste, peu avant le coup de sang de celui-ci, alors que les deux hommes se battaient pour la 12e place.

"Les coureurs doivent rouler de manière responsable et sans danger pour les autres concurrents ou participants, que ce soit sur la piste ou dans la voie des stands", stipule le règlement de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM), que Fenati et Manzi ont enfreint.

Pour sa manoeuvre irresponsable, l'ancien prodige de la catégorie Moto3, dont le caractère irascible est déjà bien établi, manquera donc le GP d'Aragon le 23 septembre et celui de Thaïlande le 7 octobre.

Le natif de Ascoli Piceno avait été renvoyé pour raison disciplinaire au cours de la saison 2016 de Moto3 par l'équipe Sky Racing Team VR46, propriété de la légende Valentino Rossi.

Fenati, qui peut faire appel de sa suspension, occupe actuellement la 19e place du classement de Moto2 avec 14 points.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.