DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tokyo-2020: le CIO favorable au passage à l'heure d'été contre les fortes chaleurs

Vous lisez:

Tokyo-2020: le CIO favorable au passage à l'heure d'été contre les fortes chaleurs

Tokyo-2020: le CIO favorable au passage à l'heure d'été contre les fortes chaleurs
Taille du texte Aa Aa

Le Comité international olympique (CIO) a appuyé mercredi l'idée des organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo-2020 d'adopter l'heure d'été pendant la compétition afin de réduire les effets des fortes chaleurs estivales sur les sportifs et les spectateurs.

"On sait que le marathon et ce genre d'événements démarreront tôt le matin, a déclaré en conférence de presse le chef de la commission de coordination du CIO John Coates. Mais puisque le soleil se lève à 04h40 du matin, on voit bien qu'il y a des bénéfices à passer à l'heure d'été."

"Ca nous paraît être une très bonne solution", a-t-il souligné, alors que le pays a connu une forte canicule cet été, poussant les organisateurs à demander au gouvernement de Shinzo Abe d'adopter le système d'heure d'été.

"Oui, nous avons prêté attention aux discussions sur ce qui ce passe dans le pays", a expliqué Coates. "On s'est beaucoup intéressés aux effets de la chaleur, en premier lieu pour les sportifs mais aussi pour les spectateurs."

Les JO-2020 se dérouleront en juillet-août, soit les mois les plus chauds de l'année au Japon.

Au moins 120 personnes sont mortes cet été en raison d'une vague de chaleur. Le pays a également été frappé par des catastrophes naturelles avec le passage d'un puissant typhon qui a fait 11 morts la semaine dernière puis un violent séisme qui a tué au moins 40 personnes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.