EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Allemagne: le Bayern prend seul la tête de la Bundesliga

Allemagne: le Bayern prend seul la tête de la Bundesliga
Tous droits réservés 
Par AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

Le Bayern Munich a pris seul le commandement de la Bundesliga samedi, avec neuf points en trois journées, après sa victoire à domicile 3-1 contre Leverkusen, mais a probablement perdu pour quelque temps Corentin Tolisso, sorti sur blessure avant la pause.

Derrière le champion en titre, Dortmund, Wolfsburg, le Hertha Berlin et Mayence suivent avec sept points.

Le Borussia a dominé Francfort 3-1 vendredi soir, tandis que Wolfsburg et le Hertha, qui avaient l'un et l'autre remporté leurs deux premiers matches, se sont neutralisés 1-1.

A quatre jours du déplacement à Benfica en Ligue des champions, tout irait donc parfaitement pour les Bavarois s'ils n'avaient pas perdu samedi deux joueurs sur blessure: le champion du monde français Corentin Tolisso a dû être évacué peu avant la pause, visiblement touché au genou droit dans un choc avec l'international Kevin Volland. Le défenseur latéral Rafinha a été victime d'une mauvaise semelle de Karim Bellarabi (exclu pour son geste) à la 80e minute.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Allemagne, le climat économique se dégrade en juin, pas de miracle avec l'Euro 2024

Des milliers de fans ont rendu un dernier hommage à Franz Beckenbauer au stade du Bayern Munich

Munich 1972 : 50 ans après la prise d'otages, le nageur Mark Spitz se souvient