DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ambassadrice du Sri Lanka à Vienne est rappelée: elle ne répondait pas au téléphone

Vous lisez:

L'ambassadrice du Sri Lanka à Vienne est rappelée: elle ne répondait pas au téléphone

L'ambassadrice du Sri Lanka à Vienne est rappelée: elle ne répondait pas au téléphone
Taille du texte Aa Aa

Le président du Sri Lanka Maithripala Sirisena a rappelé son ambassadrice en Autriche ainsi que cinq employés de l'ambassade car personne ne répondait à ses appels téléphoniques, a-t-on appris samedi de source officielle.

Suite à plusieurs appels la semaine dernière de M. Sirisena à l'ambassade de Vienne restés "sans réponse durant plusieurs heures", l'ambassadrice Priyanee Wijesekera a reçu son ordre de rappel, a expliqué un responsable.

Ce responsable n'a pas voulu préciser les raisons pour lesquelles M. Sirisena cherchait à contacter urgemment l'ambassade ni pourquoi il n'a pas tenté de le faire par le biais du ministère des Affaires étrangères.

Le ministère des Affaires étrangères a confirmé le rappel de l'ambassadrice sans en fournir la raison.

L'ambassadeur du Sri Lanka en Autriche est également accrédité auprès des agences de l'ONU à Vienne ainsi qu'en Bosnie, en République tchèque, en Serbie, en Slovaquie et en Slovénie.

Le président Sirisena avait piqué lundi une colère à propos de noix de cajou servies à bord de la compagnie aérienne nationale alors qu'il rentrait de Katmandou, estimant qu'elles n'étaient pas dignes d'êtres proposées "même à des chiens".

Un porte-parole de la compagnie aérienne a expliqué qu'elle allait changer de fournisseur et s'était débarrassée de son stock de noix de cajou, servies seulement en classe affaires.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.