DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marseille: Francfort dans le désert

Vous lisez:

Marseille: Francfort dans le désert

Marseille: Francfort dans le désert
Taille du texte Aa Aa

Loin de la chaleur de forges de l'enfer de la saison dernière, l'Olympique de Marseille, finaliste de la Ligue Europa, entame sa nouvelle campagne dans un stade Vélodrome fermé par l'UEFA, jeudi (18h55) contre l'Eintracht Francfort.

"Catastrophique", c'est la réaction de Rudi Garcia à l'absence de supporters marseillais, condamnés pour leur abus des fumigènes, notamment leur mur de feu avant le coup d'envoi de la finale de l'an dernier, à Lyon, perdue contre l'Atlético Madrid (3-0).

La sanction ne s'arrête pas à ce huis clos, l'OM devra recevoir la Lazio Rome et l'Apollon Limassol devant des virages fermés.

Au moins le club a-t-il en appel devant l'UEFA levé l'épée de Damoclès d'une suspension de coupes d'Europe en cas de récidive.

L'absence du public pour Bouna Sarr est "un gros handicap. "C'est le 12e homme, ils nous ont beaucoup aidé la saison dernière", affirme le défenseur phocéen.

"L'idéal serait de passer les poules pour retrouver un stade complet, dans ce groupe assez relevé", poursuit le latéral droit.

L'an dernier, la Ligue Europa avait commencé en préliminaires contre Ostende, les poules avaient envoyé les Phocéens à Guimaraes, Salzbourg et Konya. Le programme est plus consistant cette année en effet, mais la compétition a tellement fait vibrer la ville, a "réveillé le volcan", comme le dit Maxime Lopez, que les joueurs de Rudi Garcia attaquent l'épreuve avec l'idée de faire encore un beau parcours.

- Avec Caleta-Car et Radonjic ? -

L'entraîneur olympien devrait retoucher un peu son équipe, lancée dans un marathon de sept matches, car l'OL, le grand rival, l'attend à Lyon dimanche soir .

Sarr, justement, pourrait retrouver son flanc droit, et Valère Germain un peu de temps de jeu, maintenant que Kostas Mitroglou semble avoir pris l'ascendant en pointe. Le Grec a encore marqué contre Guingamp (4-0).

En défense, Garcia pourrait relancer sa recrue croate, Duje Caleta-Car, qui n'a joué qu'un match, à Nîmes, où, à court de condition, il a coulé avec son équipe (3-1).

Enfin au milieu, Max Lopez, dont l'entrée tranchante a réveillé l'OM contre les Bretons, devrait figurer dans le onze de départ.

Le Serbe Nemanja Radonjic pourrait lui aussi jouer au moins une période, après les quelques minutes de galop contre Guingamp.

Un peu de roulement fera du bien, l'OM était amorphe en première période contre l'En Avant.

"On a aussi bien bossé cette semaine pour les sept matches, la +prépa+ a été lourde, plaide Dimitri Payet. J'espère que c'est dû à ça aussi, et j'espère qu'on a bien préparé la suite de la saison."

Mais le public ne verra donc cette équipe remaniée qu'à la télévision...

"Jouer devant personne contre Francfort puis des virages vides" reste "un gros handicap à surmonter", insiste Garcia.

La sanction est "très, très sévère, je ne veux pas en dire plus, mais je peux dire aussi dans l'autre sens qu'un fumigène n'a jamais gagné un match", ajoute le coach.

Diplomate, il envoie un message: "On a besoin des supporters, on l'a dit et répété, insiste-t-il, je ne suis pas sûr que contre Leipzig à 1-0 on se serait qualifié à huis clos (5-3 au final, ndlr). On a besoin de notre public, mais il faut qu'il suive les règles".

Pour le retrouver en coupe d'Europe, "l'ADN du club", comme le répètent les dirigeants, il faut déjà bien commencer contre Francfort.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.