DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jeux équestres mondiaux: l'équipe de France de saut d'obstacles à l'affût

Vous lisez:

Jeux équestres mondiaux: l'équipe de France de saut d'obstacles à l'affût

Jeux équestres mondiaux: l'équipe de France de saut d'obstacles à l'affût
Taille du texte Aa Aa

L'équipe de France de saut d'obstacles a bien débuté la compétition par équipes des Jeux équestres mondiaux 2018 en terminant à la 6e place de la vitesse disputée mercredi à Tryon (Caroline du Nord).

Les Bleus, champions olympiques en titre et vice-champions du monde par équipes en 2010 et 2014, ont fini la journée avec une seule pénalité et un total de 7,76 points.

Si la Suisse a nettement dominé (2,64 pts) la première des trois manches au terme desquelles le titre par équipes sera décerné vendredi, la France a dans son viseur les Pays-Bas (4,35 pts) et le Brésil (6,42 pts), respectivement 2e et 3e.

L'optimisme était de mise après cette vitesse, ou chasse.

"Un championnat ne se gagne pas sur une chasse, mais c'est toujours agréable mentalement de faire un parcours correct dès le premier jour", a résumé Alexandra Francart, auteur de l'un des trois sans-fautes français de la journée.

La seule pénalité est venu du leader du saut tricolore, Kevin Staut qui ne cachait pas sa frustration.

"Je m'en veux énormément de cette faute sur le dernier (obstacle), le cheval n'y est pour rien, c'est une faute d'équitation, on était bien en harmonie sur le début du parcours", a-t-il expliqué.

"J'ai décidé d'assurer sur le dernier, c'était mal monté de ma part, je suis très content de lui et énervé après moi, mais cela ne pénalise pas trop l'équipe, car cela reste notre meilleur temps", a-t-il poursuivi.

- LeClezio bien parti en voltige -

"C'était une très bonne journée, pour mes collègues, c'était leur premier championnat. Les chevaux ont très bien sauté, ils sont frais, mais il va y avoir du tri qui va être fait (jeudi), car il ne restera plus que dix équipes pour le titre vendredi", a rappelé Staut.

L'objectif des Français est de terminer à l'une des six premières places de l'épreuve par équipes, directement qualificatives pour les jeux Olympiques de 2020 à Tokyo.

Le meilleur temps de la journée a été réalisé par le Suisse Steve Guerdat (76.33 sec), devant le Brésilien Pedro Veniss (76.68 sec) et l'Australien Rowan Willis (76.95 sec).

Staut occupe la 12e place (80.08 avec une pénalité), tandis que Nicolas Delmotte est 22e (81.70 sec), Alexandra Francart 30e (82.75) et Alexis Deroubaix 32e (83.09).

Autre médaille envisageable pour le camp français, en voltige messieurs, avec Lambert LeClézio qui a réalisé le 3e meilleur programme libre de la journée.

"Je pense pouvoir faire mieux sur mon libre, j'ai eu de meilleures notes cette année, d'ici samedi, il y a deux ou trois trucs où il faudra être plus vigilant", a-t-il expliqué.

Le titre par équipes est revenu à l'Allemagne, devant la Suisse et l'Autriche.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.