DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: Khazri-Cabella, deux N.10 compatibles chez les Verts ?

Vous lisez:

Ligue 1: Khazri-Cabella, deux N.10 compatibles chez les Verts ?

Ligue 1: Khazri-Cabella, deux N.10 compatibles chez les Verts ?
Taille du texte Aa Aa

Il faut être patient avec les gens." L'entraîneur de Saint-Etienne, Jean-Louis Gasset, plaide l'indulgence face aux signes de mésentente entre ses vedettes offensives, Wahbi Khazri et Rémy Cabella, sur fond de stérilité offensive depuis trois matches.

L'occasion est belle pour l'ASSE de retrouver le chemin des buts contre Caen, samedi au stade Geoffroy-Guichard (20H00) pour la 6e journée de Ligue 1, en améliorant la complémentarité entre deux joueurs portant l'étiquette de N.10.

Sans Cabella (28 ans), qui se complaît souvent à garder le ballon et ralentir le jeu, Khazri (27 ans) avait brillé contre Guingamp (2-1) en inscrivant un des plus jolis buts de la 1ère journée de championnat.

Avec l'ancien Marseillais en revanche, les Stéphanois n'ont pas gagné un match, leurs carences dans l'animation offensive laissant penser que les deux principaux transferts de l'été à Saint-Etienne ne sont pas compatibles, ces deux joueurs étant plus performants l'un et l'autre dans l'axe.

Cabella, prêté la saison dernière aux Verts par Marseille, a été transféré définitivement fin août alors que Khazri, qui lui a "chipé" son N.10, a été acquis dès juillet auprès de Sunderland après un prêt à Rennes en 2017-2018.

Le premier, blessé à un genou, était absent à Paris (défaite 4-0) mi-septembre, alors que le second sera suspendu mardi pour le déplacement à Toulouse, des contretemps qui retardent leur adaptation mutuelle.

Face à la presse, Gasset a confié avoir dit à Cabella "qu'il n'était pas prêt" et qu'il ne fallait pas se précipiter. "Il a subi une opération (au genou droit au printemps, ndlr). Sa préparation a été tronquée. Il est arrivé tard. Son statut va changer mais il ne doit pas penser qu'il doit nous faire gagner à chaque match en n'étant pas au point physiquement", a étayé le technicien.

- "En mode +guerrier+" -

"La saison dernière, quand nous sommes arrivés (avec Ghislain Printant, son adjoint), nous lui avons demandé d'être plus efficace. Il a délivré six passes décisives et marqué huit buts. Pour un joueur offensif, on dira que c'est pas mal", a-t-il ajouté pour défendre son joueur.

"Whabi est dans le même cas. Il revient de la Coupe du monde avec la Tunisie. Tous les joueurs qui ont participé au Mondial ont du mal à se remettre dedans. Il faut être patient avec les gens", a poursuivi l'entraîneur ligérien en réfutant tout "problème" entre ses deux attaquants qui se connaissent depuis l'enfance, nés tous deux à Ajaccio.

"Ce sont les deux meilleurs amis du monde. A un moment donné, quand chacun sera à 100%, ils vont se trouver beaucoup plus rapidement", a assuré Gasset.

Les solutions pour les associer sont multiples pour Gasset qui peut les aligner ensemble en soutien d'un attaquant de pointe ou bien demander à Cabella d'être en soutien d'une attaque à deux têtes associant Khazri à Loïs Diony ou Robert Beric, actuellement blessé.

Mais pour l'heure, la répartition des tâches est à revoir: les Verts patinent en début de championnat, 14e avec 6 points (1 victoire, 3 nuls, 1 défaite).

"Notre début est plutôt moyen comme pas mal d'équipes. Nous sommes conscients que nous sommes encore loin de ce que l'on doit faire", reconnaît Gasset, appelant ses joueurs "à se remettre en mode +guerrier+".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.