DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moto:la licence de Fenati retirée jusqu'à la fin de l'année

Vous lisez:

Moto:la licence de Fenati retirée jusqu'à la fin de l'année

Le pilote italien Romano Fenati, le 3 août 2018 à Brno
@ Copyright :
Michal CIZEK
Taille du texte Aa Aa

L'Italien Romano Fenati (Kalex), qui avait actionné le levier de frein d'un adversaire pendant le GP de Saint-Marin, a vu sa licence suspendue jusqu'en fin d'année, a annoncé vendredi la Fédération internationale de motocyclisme (FIM).

Le pilote Moto2 avait été convoqué mardi au siège de la FIM à Mies (Suisse). "A la suite des discussions avec le pilote et ses représentants, la FIM a décidé de retirer la licence de M. Fenati jusqu'à la fin de l'année", indique l'instance dans un communiqué.

"Une nouvelle licence FIM pour la saison 2019 pourra lui être accordée sous réserve des conditions énoncées dans le règlement", précise le texte.

Fenati, 22 ans, avait actionné le levier de frein de son compatriote Stefano Manzi en pleine ligne droite pendant le GP de Saint-Marin le 9 septembre. Un geste dangereux qui fait le tour du monde sur les réseaux sociaux.

L'Italien, d'abord suspendu pour deux courses puis licencié par son équipe, le Marinelli Snipers Team, avait présenté ses excuses "au monde du sport" dès le lendemain.

"Je n'aurais pas dû répondre à une provocation, expliquait-il. Une image horrible de moi et de mon sport en sont ressorties. Je ne suis pas comme ça, les gens qui me connaissent le savent."

Quelques tours avant son geste, les deux motos s'étaient touchées quand Manzi avait dépassé Fenati, en force, par l'intérieur. Les deux pilotes étaient sortis de la piste mais sans chuter, alors qu'ils se battaient pour la 12e place, perdant plusieurs rangs au classement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.