DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Supporters marseillais interdits à Lyon: la justice rejette un recours de l'OM

Vous lisez:

Supporters marseillais interdits à Lyon: la justice rejette un recours de l'OM

Supporters marseillais interdits à Lyon: la justice rejette un recours de l'OM
Taille du texte Aa Aa

Le tribunal administratif de Lyon a annoncé vendredi avoir rejeté un recours engagé par l'Olympique de Marseille contre l'arrêté préfectoral interdisant à ses supporters d'accéder au Parc Olympique lyonnais dimanche soir.

Le club phocéen, qui vient jouer contre l'Olympique lyonnais dans le cadre de la 6e journée de Ligue 1, avait introduit un référé-liberté contre cet arrêté pris par le préfet du Rhône, interdisant l'accès au Groupama Stadium à Décines-Charpieu et à ses abords à toute personne se prévalant de la qualité de supporter de l'OM ou se comportant comme tel.

Cette décision a été prise pour prévenir d'éventuels affrontements, récurrents entre supporters des deux camps dont l'antagonisme est ancien. La finale de l'Europa League en mai dernier, jouée par Marseille contre l'Atlético Madrid dans le stade lyonnais, avait en outre été émaillée d'incidents provoqués par des supporteurs de l'OM.

L'avocat de l'OM a fait valoir devant le juge des référés que cette interdiction nuisait à ses intérêts sportifs et commerciaux. Mais le magistrat a estimé que le club se bornait "à des considérations générales" sans apporter de "précision suffisante à l'appui de ses allégations", selon un communiqué du tribunal.

Les autorités avaient déjà pris des mesures lors de la rencontre du 17 décembre 2017 à Lyon, qui s'était disputée sans supporters marseillais. Le 18 mars 2018, les supporters de l'OL avaient également été interdits de déplacement à Marseille.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.